Tarte-soleil à la rhubarbe et nouvel arrivant à la maison !

Tarte à la rhubarbe

A peine revenue d’une (bien trop courte) semaine de vacances, me voilà déjà les bras chargés de rhubarbe prélevée directement dans le jardin de mes parents. Comment exploiter cette rhubarbe et concilier les envies gourmandes du chéri ? Surtout que bon, on revient de vacances, on a très bien mangé (trop ?), donc peut-être qu’une remise à la diète s’impose… Après le verdict sans appel de la balance, ce sera la version rhubarbe en compote, pour des yaourts maison, et peu sucrés (photo bientôt). Mais je ne peux m’empêcher de vous livrer la version tarte faite avant de partir en vacances (et quand la balance faisait moins la tête…) et qui a dû partir en 24 heures à peine…

Je fais le mea culpa sur la pâte sablée qui, ici, a été achetée, alors que d’habitude je fais celle de l’excellent livre de Clotilde. Le résultat n’est pas mauvais dans le cas présent mais évidemment en rien comparable à celle faite maison.

Le problème de ce genre d’improvisation, c’est que… justement c’est de l’improvisation. Sans balance, sans verre doseur… au diable les mesures ! Seulement si après le résultat est savoureux, je finis par me mordre les doigts de ne rien avoir noté pour le retranscrire ici. Donc la recette qui suit ne reste qu’une sorte de guide dont les mesures sont à réinterpréter librement…

Tarte-soleil à la rhubarbe

(pour un petit estomac et un grand gourmand)

1 pâte sablée ou votre recette de pâte sablée maison préférée

7 ou 8 tiges de rhubarbe coupées en petits tronçons

2 oeufs

50 cl de lait (bio maintenant, depuis que j’ai lu le Monde selon Monsanto, je ne m’en suis toujours pas remise…)

un peu de crème fleurette (optionnel)

un peu de sucre (je n’aime pas les appareils trop sucrés avec la rhubarbe, j’aime bien sentir l’acidulé encore présent)

amandes effilées

poudre d’amandes

1 c.c d’extrait d’amande amère

1. Etaler le fond de tarte, le faire précuire légèrement. Mettre une fine couche de poudre d’amandes dans le fond, et disposer le plus harmonieusement possible les tronçons de rhubarbe dessus.

2. Battre les oeufs, ajouter le lait, éventuellement la crème, et l’extrait d’amande amère.

3. Verser l’appareil dans la tarte (le mieux, c’est qu’il y en ait le moins possible… Oui je sais la photo ne corrobore pas mes dires…).

4. Saupoudrer d’amandes effilées et au four jusqu’à ce que l’appareil soit pris! (je dirais 20 minutes à 150°C car le four du chéri est sacrément puissant mais à vous de trouver votre juste mesure).

PS : Depuis hier, je saute partout, car j’ai enfin le robot de mes rêves qui trône fièrement dans la cuisine. J’en rêvais depuis des mois, et quand je l’ai vu dans sa nouvelle version violine dès cet hiver dans les magazines de cuisine, je me suis dit qu’il était fait pour moi, pour ma petite cuisine adorée… Lui et moi on va faire des merveilles je sens, il ne me reste plus qu’à lui trouver un petit nom (oui oui, une si jolie bête, ça se baptise officiellement!).

(photo prise ce matin au réveil, je vous présente mes excuses d’avance…)

Share Button

3 réflexions sur “Tarte-soleil à la rhubarbe et nouvel arrivant à la maison !

  1. Pingback: La tarte à la rhubarbe complètement décadente ·

  2. Pingback: Ode au plaisir des papilles : le premier gâteau à la rhubarbe de la saison! ·

Les commentaires sont fermés.