Mon premier pain « cocotte »

 

Non, il ne s’agit pas d’un pain en forme de petite poulette, mais bien d’un nouveau mode de cuisson que je viens d’expérimenter, après avoir fait un tour sur le blog de Flo. Tout avait l’air si simple, et si bien expliqué, que je me suis empressée d’aller emprunter la vieille cocotte en fonte de ma mère qui croupissait au fond du garage chez mes parents. Je lui ai donné une seconde vie !

J’ai respecté la recette à la lettre (seule dérogation du dimanche soir : je n’ai pas eu le courage de pétrir à la main et j’ai tout mis dans le robot KA : lui et moi on commence vraiment à devenir copains), et je n’ai fait le pain qu’avec de la farine T65 (Flo préconise également certains mélanges de farine dans son billet ainsi que d’excellentes astuces pour optimiser la réalisation de la recette). Le mode de cuisson en cocotte m’intriguait vraiment, mais j’ai fini par mettre mon pâton tout prometteur dans le four, bien à l’abri dans son carcan en fonte. A l’ouverture de la cocotte, une heure après, le pain était l’un des plus beaux que je n’avais jamais fait : croustillant, authentique, plein de craquelures comme j’aime. Je n’étais pas peu fière de ma production !

J’ai attendu le lendemain pour le goûter donc, et franchement, je suis sous le charme : de tous les pains que j’ai réalisés, celui-ci possède une mie goûteuse et humide juste ce qu’il faut. Je retiens ce mode de cuisson du pain et retenterai l’expérience pour le prochain, que je ferai sans doute au levain.

Je conseille cette recette pour tous ceux qui voudraient se lancer pour la première fois dans le pain maison sans être découragés ou déçus : le rapport temps investi/résultat donne forcément envie de poursuivre l’aventure boulange. Ajoutez à cela le mode de cuisson en cocotte qui est finalement très ludique puisque ce n’est qu’en ouvrant la cocotte une fois sortie du four que l’on peut découvrir le pain dans son résultat final.

Bonne dégustation ! Et merci Flo pour tous tes encouragements !

Pain cocotte de Flo

(Adapté avec les moyens du bord et ma non-expérience de la boulange)

Ingrédients

325g d’eau tiède ou à température ambiante

7g de levure fraîche de boulanger

500g de farine (T65 pour moi)

10g de sel

1. Diluer la levure dans l’eau dans un bol.

2. Mettre la farine et le sel dans le bol du robot, mélanger au crochet pétrisseur puis ajouter la levure diluée. Mélanger 2-3 minutes à moyenne vitesse (vitesse 2 pour moi).

3. Attention! Résister à l’envie d’ajouter de la farine si la pâte colle (pour ceux qui suivent un peu mes expérimentations avec la brioche de Mercotte, surtout ne pas rajouter de farine dans ce pain !).

4. Laisser reposer la pâte dans le bol et recouvrir d’un torchon propre pendant deux heures : la pâte doit avoir doublé de volume au bout de ce temps.

5. Tapisser la cocotte d’une grande feuille de papier sulfurisé.

6. Verser la pâte à pain sur le plan de travail et façonner rapidement en une boule dont la base aura la taille de votre cocotte. (Là j’avoue, j’ai un peu triché parce que la pâton collait vraiment beaucoup trop : j’ai eu besoin de rajouter une bonne dose de farine sur le plan de travail, mais je n’ai pas eu de problème pour la suite de la recette)

7. Placer le pâton dans la cocotte, sur le papier sulfurisé et entailler profondément le dessus de la pâte à pain avec un couteau bien aiguisé.

8. Fermer la cocotte et la mettre dans le four froid et allumer celui-ci à 240°C.

9. Laisser cuire 1 heure puis sortir la cocotte du four et enlever le couvercle (attention à la vapeur !). Sortir le pain et le laisser refroidir sur une grille.

Share Button

2 réflexions sur “Mon premier pain « cocotte »

  1. Parfait!

    Il est tout beau ton pain, et je suis ravie qu’il te plaise tant et que tu adoptes donc la méthode cocotte. Tu verras, c’est très chouette aussi d’expérimenter tout plein de mélanges. Ce soir, chez les Makanai, avec la soupe bien chaude, ce fut T65, T80 et lait d’amandes (au levain, bien sûr).

Les commentaires sont fermés.