Mon yaourt de Noël et joyeux pêle-mêle

Beaucoup de choses fortes vécues ce weekend, et peu de temps en cuisine! Samedi je suis allée au salon Cuisinez! et j’y ai retrouvé avec joie Pascale et Mercotte, toutes deux fort sollicitées au cours de cette manifestation. J’ai pu observer avec quel naturel Pascale maîtrisait les démonstrations filmées et de surcroît, avec un public nombreux (j’aurais volontiers fait le cobaye pour goûter ses jus de fruits mais avec mes allergies ce n’était même pas la peine d’y penser!) et j’ai savouré un délicieux macaron au café de Mercotte. J’ai eu la chance de croiser en vrai Audrey que je lis très régulièrement, électrisée par sa rencontre avec Cyril Lignac (chanceuse!), et fait la connaissance de Sophie, fondatrice du nouveau site Cahiers de cuisine, que je vous recommande chaudement. Chez toutes, j’ai admiré leur dynamisme, leur force d’entreprendre et leur joie de vivre carrément contaminante. Je suis ressortie de ce salon légère comme un nuage et gaie comme un pinson. Vivement le prochain!

Tout cela m’a détournée des fourneaux ce weekend, mais je voulais refaire une série de yaourts, et comme je suis dans ma période « aromatisons tout ça au thé », j’ai testé les yaourts avec l’un de mes thés favoris, le Pleine Lune de chez Mariage Frères. Le principe de base de la recette est ici, et j’ai mis deux sachets de thé pour parfumer mon litre de lait. Je me suis encore laissée étonner par le résultat car le yaourt, d’une jolie couleur de lin, met vraiment en valeur le thé d’une façon différente : j’ai retrouvé des saveurs, des senteurs de Noël dans ce yaourt-là, les épices du thé prenant plus le pas sur l’amande. Le genre de yaourt que l’on déguste après un repas au coin du feu, ou quelque autre épisode hivernal dans une ambiance douillette et chaleureuse.

Une bonne façon de s’engager dans cette période pré-Noël que j’affectionne tout particulièrement…

Share Button

2 réflexions sur “Mon yaourt de Noël et joyeux pêle-mêle

  1. Ah, je comprends mieux. Je me suis demandée a postériori (j’étais un peu speed sur le salon) pourquoi je n’avais pas eu le plaisir de te faire gouter àux jus. Le mystère est résolu. J’était ravie de te revoir même si ce fut bref. A très bientôt.
    Excellente idée tes yaourts de Noel.

Les commentaires sont fermés.