Fausse salade de boeuf et de sarrasin à la thaïe pour des envies d’ailleurs

Le Nouvel An chinois qui approche réveille en moi des envies d’Asie dans ma cuisine. Ni une, ni deux, et un aller-retour chez Tang plus tard, voici mon frigo rempli de petites herbes exotiques, en prévision de deux recettes que j’avais déjà dans mon classeur depuis fort longtemps.

Cette recette parue dans Version Femina il y a quelques mois m’a tout de suite tapé dans l’oeil. J’étais très curieuse de cuisiner le sarrasin que je ne connaissais pas, et qui change un peu du blé ou du quinoa dans mon assiette. Le concombre apporte une petite touche de fraîcheur bienvenue (oui, je sais, ce n’est pas trop la saison du concombre, mais l’envie était plus forte, pour une fois) et le basilic thaï vaut vraiment le détour dans cette recette (le goût légèrement anisé sur la langue est fort différent de notre basilic traditionnel et beaucoup plus parfumé).

Un petit intrus s’est glissé dans ma recette au moment de la réalisation. J’ai remplacé l’ail traditionnel par de l’ail d’Aomori commandé sur Nishikidori market. Esterelle en parle ici. Avec un invité aussi japonisant dans ma salade, la salade en question ne pouvait plus prétendre donc qu’au titre de « fausse salade thaïe » mais n’a vraiment pas démérité du point de vue des saveurs.

Pour d’autres envies d’Asie sur ce blog, c’est ici :

Les raviolis chinois

Les rouleaux de printemps

Fausse salade de boeuf et de sarrasin à la thaïe (adaptée d’une recette de Version Femina)

(Pour 4 personnes)

200g de sarrasin

400g de rumsteck

2 petits concombres

2 petits oignons blancs

1 bouquet de coriandre

12 feuilles de basilic thaï

4 cs de piment d’Espelette

1 gousse d’ail (ici, d’Aomori)

4 cs de jus de citron

4 cs d’huile d’olive

1 cs d’huile de sésame

Sel et poivre du moulin

1. Rincer le sarrasin à l’eau froide, puis le faire cuire pendant 20 minutes dans un grand volume d’eau salée. Le passer de nouveau sous l’eau froide et l’égoutter dans une passoire.

2. Verser le piment d’Espelette dans une assiette avec un peu de poivre du moulin et retourner le morceau de rumsteck dans ce mélange d’épices. Mettre une poêle à chauffer à feu vif avec un peu de matière grasse et faire cuire la viande trois minutes de chaque côté. Laisser reposer à couvert.

3. Rincer les concombres, les oignons, le basilic et la coriandre et les sécher. Emincer les oignons, couper les concombres non épluchés en deux dans le sens de la longueur et les débiter finement. Faire de même avec les herbes. Mettre tous ces ingrédients dans un grand saladier.

4. Eplucher et écraser la gousse d’ail. Dans un bol, mélanger les huiles et le jus de citron, puis l’ail. Saler et poivrer. Incorporer cette sauce au mélange concombres, oignons et herbes. Ajouter le sarrasin égoutté et mélanger de nouveau.

5. Découper la viande de boeuf en fines tranches et l’ajouter à la préparation. Placer au frais avant de servir.

Share Button

Une réflexion sur “Fausse salade de boeuf et de sarrasin à la thaïe pour des envies d’ailleurs

Les commentaires sont fermés.