Flan parisien selon Pierre Hermé

flan_parisien_PH

Bonne année 2009 aux lecteurs fidèles ou de passage sur ce blog ! J’espère continuer à vous présenter mes voeux au travers de ce blog encore longtemps !

Pour commencer l’année en toute simplicité, j’ai eu une envie subite de flan. Je ne sais pas ce que j’ai en ce moment, mais j’ai un très mauvais karma avec les pâtisseries : je rate tout ou presque. Alors pour se réconcilier avec les desserts, revenons à nos grands basiques. Du lait de la ferme de Viltain dans le frigo, quelques oeufs, et mon fidèle Larousse des desserts qui reprend du service. Et au final un flan parfumé et onctueux, délicieusement régressif, selon Pierre Hermé (bien le dire en le servant à table, ça en jette tout d’un coup !) : voilà la recette idéale pour attaquer cette année d’un bon pied ! Mot d’ordre : simplicité avec un soupçon de sophistication, ça me plaît bien ! Et se dire qu’on a parfaitement réalisé une recette de chef (même s’il n’y avait qu’un fouet en niveau de difficulté dans le livre, ok, ok…), ça rebooste un peu l’ego, non ?

Ce flan n’a pas tenu 24 heures dans son plat… Je me suis réveillée pour la photo comme d’habitude, c’est-à-dire au moment où la dernière part allait être dévorée…

Flan parisien à la manière de Pierre Hermé

(pour 6 gourmands)

250 g de pâte brisée (recette du livre pour moi mais toute pâte brisée faite maison vaut vraiment le coup pour cette recette)

40 cl de lait

40 cl d’eau

4 oeufs

210 g de sucre en poudre (sucre blond de canne pour moi)

60 g de poudre à flan (poudre à crème pour moi, qui me servait pour garnir les macarons et qui a très bien fait l’affaire ici)

1. Etaler la pâte brisée au rouleau sur 2 mm d’épaisseur, foncer un moule de 22 cm de diamètre et 3 cm de hauteur avec la pâte. Ebarber ce qui dépasse et mettre au réfrigérateur pendant deux heures.

2. Préparer l’appareil : faire chauffer le lait et l’eau dans une casserole. Dans une autre casserole, fouetter les oeufs, le sucre et la poudre à flan/à crème. Verser cette préparation dans l’eau et le lait bouillant, sans cesser de tourner avec un fouet. Attendre la reprise de l’ébullition et retirer du feu.

3. Préchauffer le four à 190°.

4. Garnir le fond de tarte cru avec la préparation et mettre au four pendant une heure. Laisser ensuite refroidir complètement avant de mettre le flan au réfrigérateur pendant trois heures : il est bien meilleur quand il est servi très frais.

Share Button

6 réflexions au sujet de « Flan parisien selon Pierre Hermé »

  1. Rhoooo !!!

    Hummmm !!! J’A.D.O.R.E le flan , et ta recette me donne envie de rentrer dans ma chaumière au plus vite pour en concocter un à mon tour…
    Merci pour cette belle recette, tradi, retour au source, un brin « regressive » comme tu dis, mais si délicieuse !!
    Bonne journée.

  2. Décidément nous avons des obsessions communes je vois 🙂 Je trouve que l’eau apporte une fraîcheur unique à ce flan, c’est vraiment super léger en bouche… et ça m’a réconciliée avec le flan d’ailleurs.Ton plat presque vide m’en semble la preuve évidente !

  3. j’ai un fan de flan à la maison, va falloir que j’essaie, peut-être vais-je enfin aimer çà , moi qui poru el moment n’ai jamais été convaincue

Les commentaires sont fermés.