Jolis onigiris !

What's this? Onigiri bento box by Shinzi Katoh, trouvée aux Fleurs

Je ne sais pas vous, mais des fois, ça me prend comme ça, sans prévenir. Hier soir j’avais envie de cuisiner une petite chose ludique en sortant du travail, histoire de bien commencer mon weekend de trois jours. Il n’y a que moi qui ai envie de cuisiner des « p’tites choses ludiques » après une grosse journée de travail ? Non non, je suis sûre que je ne suis pas la seule.

Et pour forcer le printemps à venir plus vite, je me suis basée encore une fois sur un souvenir qui m’est revenu en tête : une matinée ensoleillée, sous un arbre immense du Parc de la Tête d’Or, à déguster des onigiris faits par ma copine franco-japonaise. Avec tout un petit groupe d’étudiants, je pense qu’on devait profiter ce jour-là des premiers rayons de soleil pour conjuguer le plaisir d’un pique-nique aux révisions en plein air.

Ce fut donc ma première rencontre gustative avec la saveur de la prune umebosis, que j’ai trouvée très étrange, mais qui m’a énormément plu. Depuis l’onigiri a pour moi cette saveur ensoleillée d’un printemps timide, et il présente cet avantage immense qu’il fait voyager avec peu d’ingrédients. Et qui de mieux pour me guider dans la réalisation pas à pas de la recette ? J’ai nommé le livre très bien fait de Cléa, bien sûr, qui est devenu un basique de ma bibliothèque… Pas d’umebosis dans mes placards ce soir-là pour garnir mes onigiris (quel dommage…), mais quel bonheur de plonger les mains dans le riz encore tiède pour façonner ces petits délices… qui n’ont pas fait long feu.

Onigiris au gomasio

Onigiri au gomasio

Pour 8 pièces

1 verre de riz à sushi

1 verre 1/2 d’eau

1 cs d’assaisonnement umebosis

3 cs de gomasio

1 feuille d’algue nori

1. Verser l’eau et le riz dans une casserole et porter à frémissements. Cuire 10 minutes jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée et le riz cuit. Laisser tiédir et ajouter le gomasio.

2. Mouiller ses mains et prélever une poignée de riz tiède. Travailler le riz au creux de la main pour obtenir une boule bien ferme. L’idée est de leur donner une forme légèrement triangulaire, mais je crois qu’il existe aussi des moules à onigiris pour les paresseuses !

3. Garnir chaque boule de riz d’un petit morceau d’algue nori de forme rectangulaire et réserver.

Share Button

Une réflexion sur “Jolis onigiris !

  1. J’aime tout spécialement la 2e photo, avec le point de netteté (je joue à la pro, hihi :)) sur la droite, qui me donne une furieuse envie de tes onigiri (j’en raffole!).
    Quel adorable luxe d’avoir chez soi une boîte pour onigiri, mes fifilles adoreraient (la bonne excuse, t’as vu ;-b).

Les commentaires sont fermés.