Pain cocotte aux algues ou le pain qui sentait la mer

 

Bon, je dois dire qu’ils m’ont fait de drôles de têtes, dans mon entourage, lorsque je leur ai dit que ma prochaine tentative de pain allait être un pain aux algues. Mines dégoûtées, petits sourcils froncés et fronde familiale ont été les obstacles que j’ai dû franchir.

En fait, plus je cuisine et plus je me rends compte que ce qui m’attire le plus, ce sont les mélanges incongrus, les ingrédients « bizarres » et les associations inédites. Mais je n’ai rien inventé là avec ce pain, puisqu’Eric Kayser propose sa version également dans son merveilleux livre. J’avoue quand même qu’au moment de verser les algues dans la pâte à pain, j’ai eu un instant de doute : un pain qui va sentir le sushi? Cette odeur qui m’est familière avec le nori dans les restaurants japonais ? Allez, soyons fous et jetons-nous à l’eau : au pire ce pain sera l’anecdote de mon pire raté en cuisine les dimanches midis à table, au mieux ce sera une jolie découverte.

Et puis tant qu’à faire un pain japonisant, rajoutons des petites graines de sésame noir, tiens. Au moins, il ne reniera pas ses racines, ce pain-là. La méthode en cocotte de Makanai ayant fait ses preuves, ce n’était pas le résultat esthétique que je redoutais, mais le goût… Hé bien j’ai voyagé avec ce pain : une mie délicate, aux accents iodés et presque nippons. J’ai tout simplement adoré ces goûts qui prennent par surprise, dans un produit tellement traditionnel ! Ca dépoussière les acquis et ça éveille les papillles…

Tout simplement conquise donc, comme quoi il faut savoir oser de temps en temps ! Une seule question, si vous pouvez m’aider… avec quel plat ce pain pourrait-il s’associer à table ? Là, je reste perplexe…

Pain cocotte aux algues japonisant

(selon la formule 1,2,3 levain du blog Makanai)

200g de levain rafraîchi la veille

400g d’eau

600g de farine T65

10g de sel

QS de graines de sésame noir

QS d’un mélange d’algues (le mien je l’ai trouvé chez Naturalia, c’est un mélange de dulse, nori et de laitue)

1. Dans le bol du robot, mélanger le levain, la farine et l’eau et pétrir à vitesse moyenne pendant 5 minutes. Rajouter le mélange d’algues en fin de pétrissage et les graines de sésame noir.

2. Laisser lever 30 minutes sous un torchon à température ambiante le temps que les réseaux de gluten se forment.

3. Verser la pâte sur le plan de travail et pétrir 5 minutes en incorporant le sel.

4. Former le pâton, transvaser la pâte dans un saladier légèrement fariné et laisser reposer une heure sous un torchon à température ambiante puis 7-8 heures au frigo.

5. Sortir la pâte du frigo et laisser reposer une heure à température ambiante, puis transvaser la pâte dans une cocotte en fonte tapissée de papier sulfurisé. Laisser encore lever dans la cocotte fermée pendant une heure. Au bout d’une heure, inciser le pain dans la cocotte, la refermer et mettre dans le four froid pour une heure à 240°.

6. Ouvrir la cocotte et laisser refroidir le pain sur une grille avant de déguster.

Share Button

10 réflexions sur “Pain cocotte aux algues ou le pain qui sentait la mer

  1. Ah! c’est drôle, j’ai fait aussi un pain, plutôt des brioches, avec les algues. Je ne savais pas que m.kayser s’est interessé dessus déjà.
    En tout cas votre pain est trés beau!

  2. Magnifique. Il me fait penser a un pain similaire mange en Bretagne a saint armel. Bon week end de paques a toi et bonne tarte fraises pistaches …

  3. pour le gout, ça me fait penser au pain complet ou aux céréales recouvert de salicornes, comme on fait en Bretagne à toute heure du jour et de la nuit chez nous, mais 2 en 1 quoi. un régal!
    alors avec des huitres pas trop laiteuses et du beurre demi-sel peut être? (tout ce que je ne peux plus manger en fait…)
    enjoy!

  4. très beaux tes pains..Je suis également un fan de pain au levain ..et je reste admiratif à tes belles photo..Tu crois qu’on peut trouver tes algues en magasin Bio ?
    je te conseille ce pain avec des huitres..!!

  5. Bonsoir Bastidien et merci pour ton message! Le mélange d’algues, je l’ai trouvé effectivement en magasin bio, sous forme de paillettes. Kayser fait réhydrater ses algues avant de les incorporer à sa pâte, moi je les ai versées directement. Essaie et tu m’en diras des nouvelles! Au vu des commentaires, il faut vraiment que je refasse ce pain pour le tester avec des huitres…

  6. Ton pain aux algues, je le verrais bien en tartine avec du saumon mariné ou du crabe ou des crevettes… J’en ai goûté dans un grand restaurant (je ne sais malheureusement plus lequel), c’est délicieux!
    Je vais tenter à mon tour!

  7. Ce pain est superbe. Je pense qu’il serait parfait avec des rillettes de poisson, des plats à base de fruits de mer etc…

Les commentaires sont fermés.