De la cuisine mais pas que…

Bon, qu’ai-je à dire pour ta défense pour n’avoir rien posté ces dernières semaines ? C’est la rentrée là, faut se bouger un peu !

L’automne arrivant, il s’agit de tirer un bilan de la saison estivale. Mais que peut-on bien fabriquer de ses vacances, si on laisse un blog en friche ? Oh, rassurez-vous : la cuisine a toujours été dans mon quotidien cet été, et même quand j’explore de nouveaux univers de création, je suis toujours rattrapée, au bout du compte, par mon amour des fourneaux. Au menu de mon été donc :

Un bref instant d’abandon chez Pierre Hermé pour célébrer les vacances…

Un cours de cuisine fort sympathique

Après l’excellente exposition sur Madeleine Vionnet, que je vous recommande, une séance de cuisine à quatre mains… voire six… voire huit… hé hé… Où il est question de la sublime scarpaccia de courgettes et d’une tarte sablée aux tomates confites improvisée en dessert… Joli moment entre amis qui fait plisser les yeux de bonheur pendant la dégustation.

Des pious mis en cage sur des sautoirs…

Et des écharpes tricotées pour l’hiver ainsi que d’autres projets-tricots incluant des séances d’extase devant les laines de la Droguerie.

Quand je vous dis que l’inspiration culinaire n’est jamais bien loin, j’ai trouvé de quoi apporter ma petite touche personnelle à mes futurs cadeaux…

Et quand je me retrouve à commander un mélange de 100g de laine par-ci et de 50g de cette autre par-là, je me dis que non, vraiment, de la cuisine au tricot, il n’y a qu’un pas !

Je vous parlerais bien de la bouteille de Ruinart rosé partagée entre amis un beau soir de juillet dont j’aurais aimé saisir le reflet dans les flûtes, de la renversante tarte mirabelles-quetsches faite par ma maman et dégustée à l’ombre d’un mirabellier, de la 23ème foire aux Fromages et aux Vins à côté de chez moi faite en nocturne samedi soir et qui, comme toutes les années au mois de septembre, m’enchante…

… mais je repars en cuisine histoire de partager avec vous cette semaine le résultat de mes expériences culinaires façon « bizarre bizarre » !

Share Button

3 réflexions au sujet de « De la cuisine mais pas que… »

  1. Je suis bien d’accord avec toi : de la cuisine au tricot il n’y a qu’un pas! Et inversement!
    Dis, qu’est-ce que c’est le dessert Hermé si beau sur la 1re photo?
    Ton ouvrage en tricot est ravissant, et toutes tes photos me donnent faim 🙂

  2. Flo > C’est la tarte Fétish vanille de Pierre Hermé : j’ai totalement succombé! Et elle est effectivement très réussie d’un point de vue esthétique!
    Marie > Je t’en passerai un pour modèle! 🙂

Les commentaires sont fermés.