Patrick Roger et la Chocolaterie

Je n’en ai pas encore parlé sur ce blog mais mon coup de coeur pour ses chocolats ne date pas d’hier.

Si je vous dis : boîte vert émeraude… cela ne vous dit rien ? … non ?

Chocolats Patrick Roger

Allez, un effort ! Bon, deuxième indice : si je rajoute une moto… toujours pas ?

 

Indice N°3 : A lui seul il cumule le titre de Meilleur Ouvrier de France 2000 et Meilleur Chocolatier de la Ville de Paris 2007. Vous y êtes ?

 

Il s’agit bien de Patrick Roger ! J’ai eu la chance d’être conviée en septembre à l’inauguration de son nouveau Laboratoire à Sceaux. Et c’était un peu comme pénétrer dans un lieu sacré, façon Charlie et la chocolaterie. Imaginez 700 m2 dédiés au chocolat sous toutes ses coutures. D’abord, un grand puits de lumière après un corridor tout noir… Deux allées de chaque côté dans lesquelles son équipe travaille avec minutie à la réalisation de chocolats mais aussi d’autres projets… Observer le ballet des petits pralinés gentiment alignés sur le tapis roulant en train de subir diverses transformations avait quelque chose d’hypnotique…

Les pralinés sur la chaîne de montage

 

En plein travail au Laboratoire de Sceaux

 

A la dégustation, c’est notre part d’enfance qui se réveille : des accords inimaginables, improbables, que seul un artiste a le don d’imaginer. Jugez plutôt : chocolat-avoine (Terroir), chocolat-prunelle (Cyclone) ou le citron et le basilic (Delhi) qui forment des heureux et surprenants accords qui viennent titiller vos papilles. La gourmande que je suis ne peut en parler sans défaillir et c’est vraiment le mot : chaque chocolat est un voyage, un lâcher-prise qui amène vers de nouvelles sensations.

Je passerai sous silence le caramel au cassis qui m’a littéralement donné la chair de poule, une expérience incroyable…

Les caramels au cassis de Patrick Roger

 

Mais Patrick Roger ne se résume pas qu’à ses chocolats merveilleux à déguster. C’est aussi un créateur touche-à-tout qui offre une nouvelle dimension au chocolat en coulant ensuite ses sculptures dans du bronze. A l’automne dernier, vous avez peut-être été parmi ceux qui ont pu admirer ses oeuvres exposées au Grand Palais.

Un univers ludique, drôle, frais mais aussi un travail d’orfèvre, et une touche de sensualité incroyable au détour d’une nuisette par exemple.

Pour ne rien gâcher, Patrick Roger est un homme d’une rare générosité et d’une incroyable gentillesse. J’avais eu l’occasion de voir le reportage qui lui était consacré sur Arte fin avril. On le découvrait entre autres en Equateur, aux sources du cacao, à la recherche des meilleures fèves. Mais il faut absolument échanger avec lui pour comprendre sa passion sans bornes pour le chocolat, sa quête sans fin de la perfection en même temps que son enthousiasme débordant pour de multiples projets autour de sa matière fétiche. On le suit sans peine dans son univers, facilement gagné par cette énergie créatrice. Une rencontre marquante, assurément.

Qu’ajouter de plus si ce n’est que vous devez absolument filer dans une de ses quatre boutiques parisiennes pour découvrir ces chocolats fabuleux ? Et si vous avez la chance de passer par la boutique de Sceaux, peut-être y croiserez vous Patrick Roger en personne. Un indice de sa présence dans les lieux : une moto sera sûrement garée devant…

Dans le cadre de la 20ème édition de la Semaine du Goût, le chocolatier
Patrick Roger, Meilleur Ouvrier de France 2000, ouvrira les portes de
son nouveau laboratoire le samedi 10 octobre 2009 de 9h à 19h.(mais je crois que la session a été prise d’assaut)
Site internet : http://www.patrickroger.com


Share Button

8 réflexions sur “Patrick Roger et la Chocolaterie

  1. J’achète régulièrement des petites bouchées chocolatées dans sa boutique du 6è arrt.
    ça fait mal au porte-monnaie, mais ce sont les meilleurs chocolats que je n’ai jamais mangés !!! Huuuuuummmmmmm……

  2. Quelle expérience !!
    On a l’impression d’avoir fait la visite avec toi !
    🙂

  3. Quel bel article! Et bravo pour tes photos, elles sont magnifiques. Tout ça retranscrit très bien l’ambiance de cette soirée magique …

  4. Ton billet donne bien à mesurer le talent et la personnalité hors du commun de ce grand Monsieur, que je ne connais pas en personne mais dont je connais la boutique scéenne, et qui ne peut qu’être un GRAND pour proposer les chocolats qu’il met en boutique…

  5. Bluffant

    Salut Stéphanie,
    Ecoute je suis bluffé, il est excellent ton article, et il m’ouvre l’appétit !!
    Félicitation en tout cas, c’est bien fait, bien tourné, et de belles photos…
    A++
    Jérôme

  6. Waou !

    Salut Stéphanie,
    merci pour ton message sur mon blog, je ne pensais pas que tu avais encore l’adresse.
    Je découvre le tien et suis sidérée : tu es une pro de la cuisine et les photos sont très belles ! Comme je découvre juste la cuisine pour ma part vais mettre ton lien dans mon netvibes !
    A binetot !!
    Charlotte

  7. Pingback: La zen-attitude : mini-madeleines au thé vert et au miel ·

  8. Pingback: Un samedi sous le signe du chocolat ·

Les commentaires sont fermés.