Plateau-repas du dimanche soir : tartelette à la courge butternut et à la coppa et sa salade de mâche asiatisante

Le dimanche soir en général, mon frigo, fraîchement rempli de la tournée au marché, affiche une mine réjouie inversement proportionnelle à la mienne à l’idée de penser que le weekend est passé trop vite et qu’il va falloir ré-attaquer une nouvelle semaine.

Mais qui dit « blues du dimanche soir » ne veut pas dire qu’on ne se fait pas plaisir, bien au contraire! Et quand j’ai reçu mon dernier Saveurs vendredi dans ma boîte aux lettres, je n’ai pas tourné beaucoup de pages avant de flasher sur une recette : la tarte au potiron et à la coppa, devenue chez moi la tartelette courge butternut-coppa. Pour la pâte brisée, j’ai opté pour de la farine de petit épeautre que j’ai associée à des graines de pavot pour le petit « plus » croustillant (objectif : on fait du vide dans les placards à l’approche de la fin de l’année!).

Ne manquait plus à l’appel qu’une petite salade de mâche de mon maraîcher favori, que j’ai relevée d’une sauce vinaigrette wasabi-soja (ramenée du stand Nishikidori Market – mes chouchous – au salon Saveurs dont je vous reparlerai) pour la petite touche chic et exotique. On déguste, et on ferme les yeux…

Qui a parlé du blues du dimanche soir déjà?

Petite tarte à la courge butternut et à la coppa pour dimanche pluvieux

Pour environ 8 tartelettes/4 personnes en version grande tarte

Pâte brisée :

250g de farine (de petit épeautre)

125g de beurre ramolli

1 oeuf

5 cl d’eau

1 pincée de sel

QS de graines de pavot

Pour la garniture :

500g de courge butternut

3 oeufs

10 cl de crème liquide

50g de gruyère râpé

10 tranches de coppa

20g de beurre

1. Pour la pâte : dans un saladier, mélanger la farine avec le beurre détaillé en dés. Malaxer le tout du bout des doigts. Ajouter l’oeuf, les graines de pavot, l’eau et malaxer encore pour homogénéiser le tout. Si la pâte est trop collante, la fariner.

2. Envelopper la pâte dans du film alimentaire et la placer au réfrigérateur pour une heure au moins.

3. Pour la garniture : éplucher la courge et la détailler en cubes. Faire revenir les morceaux dans une sauteuse avec un peu de beurre. Ajouter un peu d’eau et laisser cuire 15 à 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres. Les écraser à la fourchette.

4. Préchauffer le four à 180°. Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la crème et le gruyère. Saler et poivrer puis ajouter la purée de courge.

5. Etaler la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné et beurrer généreusement vos moules. Garnir les moules avec la pâte puis verser la préparation à la courge sur le fond de tarte. Enfourner jusqu’à ce que le dessus soit doré (20-25 minutes pour moi).

6. A la sortie du four, déposer les tranches de coppa sur les tartes.

7. Déguster les tartes tièdes ou froides accompagnées d’une salade de mâche (ou de mesclun, ou de pousses de betterave pour Saveurs).

Share Button

2 réflexions au sujet de « Plateau-repas du dimanche soir : tartelette à la courge butternut et à la coppa et sa salade de mâche asiatisante »

  1. Humm !!!

    Moi aussi j’ai reçu SAVEURS : et cette recette me semble fameuse.
    Tout comme le reste du numéro d’ailleurs, qui propose une fois de plus de très bonnes idées.

    Bonne idée pour la pâte brisée : ton association doit encore apporter une petite note sympa !
    Bonne journée

Les commentaires sont fermés.