Faux phô pour Saint Valentin placée sous le signe du Nouvel An chinois !

 

Faux phô pour la Saint-Valentin

Je suis dans ma phase « bouillon » : rien envie d’autre avec un froid pareil dehors! Des herbes, beaucoup d’herbes, quelques épices aux accents exotiques… : quoi de mieux qu’une recette asiatique pour fêter le Nouvel An chinois en amoureux ?

Cette recette m’avait tapé dans l’oeil dans un numéro récent du ELLE. Je n’avais jamais goûté de phô auparavant (pas le bon accent ici sur le « o », on se contentera d’un accent circonflexe !). En poussant les recherches sur Internet, j’ai appris qu’il existait des tas de déclinaisons de cette soupe, typique du Nord du Vietnam. Ca tombe bien, je n’avais aucune recette vietnamienne à partager avec vous sur ce blog ! La base est constituée de nouilles de riz et de viande de boeuf : n’ayant trouvé que des nouilles de blé plates, mon phô devenait donc un « faux phô » (oui je sais, elle était facile celle-là).

Après le piment (et ses graines) qui m’avait réchauffée d’un seul coup dans ce bouillon-ci, j’ai pu apprécié toute la finesse du phô et de son assortiment d’herbes. Des saveurs délicates et subtilement harmonisées : tout-à-fait la cuisine vietnamienne telle que je me la représente !

Faux phô de la Saint-Valentin

Pour 4 à 6 personnes

Mélange d’épices pour le bouillon :

1 échalote

6 étoiles de badiane

1 cc de poivre noir (ici, poivre cubèbe)

1 petit bâton de cannelle

2 gousses de cardamome noire

6 clous de girofle

Bouillon :

1 os à moelle

500g de plat de côtes

1 paquet de nouilles de riz plates

300g de filet de boeuf

100g de germes de soja

QS d’échalote émincée

Mélange d’herbes ciselées (menthe, basilic thai, coriandre longue…)

1 citron vert

1 petit piment rouge (omis ici)

QS ciboule et sauce nuoc-mâm

1. Dans une poêle, faire griller à sec l’échalote, les étoiles de badiane, le poivre noir, la cannelle, la cardamome et les clous de girofle.

2. Mettre le plat de côtes, l’os à moelle, l’échalote et les épices dans un faitout. Recouvrir de 3L d’eau et faire bouillir.Saler et laisser cuire à petit feu pendant deux heures, en écumant régulièrement.

3. Retirer la viande du bouillon, la passer à l’eau froide et la couper en fines lamelles.

4. Faire cuire le paquet de nouilles selon le mode de cuisson indiqué sur le paquet en veillant à ce qu’elles restent fermes. Les rincer à l’eau courante et les répartir dans quatre bols.

5. Disposer dessus les lamelles de plat de côtes et le filet de boeuf cru détaillé préalablement en tranches fines. Ajouter les germes de soja, l’échalote émincée, et les hermbes ciselée (menthe, basilic, coriandre…).

6. Verser le bouillon brûlant dans les bols et servir cette soupe sans attendre, accompagnée de quartiers de citron vert, de piment épépiné et haché, de ciboule ciselée et de nuoc-mâm.

Share Button