Flan à l’alsacienne : Christophe Felder m’aide aussi à déstocker mes placards, si si !

Retrouvée au fond de mes placards lors de mon inventaire : de la poudre à crème. Dont la DLUO était légèrement dépassée, en plus. La honte totale. Bon, essayons quand même le recyclage ultime, et avec classe s’il-vous-plaît. On ressort le bon vieux classique (je crois que je n’ai jamais raté une seule des recettes de Christophe Felder en fait, à bien y réfléchir), et là, zoom sur la leçon n°3 « crème pâtissière – flan à l’alsacienne ».

En guise de garniture, Christophe Felder propose un mélange de dés de pomme revenus avec des zestes d’orange confit et fait flamber le tout à la liqueur d’orange. Mais comme je suis dans une logique de déstockage depuis janvier (c’est vrai que ça prend du temps, de vider ses réserves en fait !), j’ai utilisé ce que je venais de ramener du marché : une belle poire juteuse et croquante, agrémentée de quelques éclats de cerneaux de noix. Vous pouvez varier la « sous-couche » à votre guise : on aurait pu ajouter des raisins secs qui auraient préalablement trempé dans du thé, des noisettes et des bananes… Bref, une petite recette bien pratique qui accepte tout un tas de déclinaisons !

Crème pâtissière – flan à l’alsacienne

Pour 2 personnes

25 cl de lait entier

60g de sucre roux

1 cc rase de farine

20g de poudre à crème

1 oeuf

1 belle poire

QS de noix

1. Verser le lait dans une casserole avec la moitié du sucre. Faire chauffer sur feu moyen.

2. Verser le restant de sucre, la farine, la poudre à crème et l’oeuf dans un récipient. Fouetter vivement de manière à obtenir un mélange homogène.

3. Lorsque le lait arrive à ébullition, le verser dans le mélange précédent sans cesser de remuer. Reverser cette préparation dans la casserole et la faire cuire sur feu moyen sans cesser de mélanger. La crème va épaissir et se mettre à bouillir : arrêter la cuisson et réserver à température ambiante en filmant au contact.

4. La suite est d’une simplicité enfantine : dans le fond d’un petit plat à gratin, disposer la garniture de votre choix (pour moi : une belle poire coupée grossièrement et quelques morceaux de cerneaux de noix. On aurait pu les faire poêler si on souhaitait un gratin tout fondant, là j’ai voulu garder le côté un peu croquant du fruit.) Recouvrir de crème pâtissière (comme j’ai appris chez Valrhona : à la poche à douille – classe !, mais on s’en sort très bien avec le dos d’une cuillère aussi!) à hauteur du moule, et enfourner quelques minutes sous le gril à 220° le temps que la crème se colore.

5. Laisser refroidir un peu avant de déguster !

Share Button

3 réflexions sur “Flan à l’alsacienne : Christophe Felder m’aide aussi à déstocker mes placards, si si !

  1. Pingback: Quand l’Eclair « Eclair » de Fauchon me déclenche une envie subite de petite crème chocolat au lait – passion ·

Les commentaires sont fermés.