La cuisine simple et chic : bouillon thaï pour soir de semaine surbookée

 

Bouillon thaï simplissime

Vous pensiez peut-être que la cuisine asiatique n’était que le fruit de longues et minutieuses préparations? Vous changerez certainement d’avis après cette recette de Saveurs ! Alors oui, effectivement, cela nécessite un minimum d’organisation afin d’avoir tous les ingrédients sous la main le jour J : une petite virée chez Tang le weekend d’avant s’impose (je vous le déconseille néanmoins la semaine prochaine, pour cause de Nouvel An chinois !) !

Une fois les ingrédients réunis, il suffit de tout émincer, de tout mettre dans le bouillon et de laisser mijoter quelques minutes : la viande, coupée en fines lamelles, cuira dans le fond du bol (déstockage du vermicelle de riz des placards : -1 !). Et un bouquet quelques pluches de coriandre (quand on aime, hein…) achèveront de vous faire voyager en pleine semaine ! Simple et épatant !

Pour d’autres envies de bouillon sur ce blog, c’est ici (mais je vous préviens, là, c’est un peu plus compliqué) :

Boeuf sauté au vinaigre et au gingembre et son bouillon pimenté (by William Ledeuil)

Bouillon thaï au boeuf et vermicelles de riz

Pour 6 personnes

500g de vermicelles de riz

2 cubes de bouillon de boeuf

3 cs de sauce soja

Le jus d’un citron vert

200g de rumsteck

2 échalotes

2 oignons nouveaux

3 cm de gingembre râpé

2 tiges de citronnelle hachée

1 petit piment rouge haché

12 brins de coriandre fraîche

2 cs d’huile de sésame

1. Porter à ébullition 2l d’eau avec deux cubes de bouillon. Ajouter la sauce soja, le jus de citron vert, le gingembre et la citronnelle.

2. Laver et couper les oignons, les échalotes et le piment (pour les âmes sensibles, on enlèvera les graines, qui sont la partie la plus forte du piment). Les ajouter au bouillon.

3. Couper et disposer la viande en très fines tranches et les disposer dans les bols.

4. Dès que le bouillon bout, ajouter les vermicelles de riz et laisser cuire deux minutes.

5. Disposer les nids de vermicelle dans chaque bol et ajouter le bouillon brûlant. Verser un trait d’huile de sésame et de la coriandre ciselée et servir aussitôt !

Share Button

2 réflexions sur “La cuisine simple et chic : bouillon thaï pour soir de semaine surbookée

  1. Ça à l’air terrible! Comme quoi des fois, il ne faut pas cuisiner des heures pour faire des trucs sympas. J’aimerai bien essayer mais je trouve rarement de la coriandre chez moi et toutes mes tentatives de semis ratent. Je vais essayer d’en congeler la prochaine fois que j’en trouve et je penserais à cette petite recette. Merci pour l’idée!

Les commentaires sont fermés.