Ma version de la tarte aux pommes ou l’histoire d’une tarte aux pommes qui n’a jamais vu le soleil

C’est un curieux sort qui a été réservé à cette tarte, prévue normalement pour le pique-nique des bloggueurs dimanche dernier à Bercy. Elle a effectivement frôlé la pelouse du parc, mais n’est jamais sortie de son sac, allez savoir pourquoi… Enfin si, je sais bien pourquoi, la faute à cette pâte sablée achetée en vitesse (et non pas faite maison), que j’ai aussi oublié de chablonner une fois la cuisson de la pâte à blanc finie. Du coup, je n’étais pas sûre du résultat à la découpe… et pourtant, malgré ses défauts, je l’ai finalement trouvée très bonne (une fois revenue chez moi avec la tarte… oui je sais, j’ai honte)!

Cette tarte est une vraie gourmandise d’été : comme base, j’ai mis le cherry curd de Cléa, si rapide à faire et surtout si bon en fond de tarte, comme elle l’avait suggéré dans son billet! Une pâte sablée (faite maison si possible, donc : c’est toujours meilleur) et quelques pommes coupées grossièrement (j’ai dit qu’elle n’était pas parfaite cette tarte, donc il faut rester cohérent jusqu’au bout!) et vous obtenez la plus douce des tartes pour vos soirées estivales.

Ah oui, j’oubliais le meilleur : lorsqu’un peu de jus s’échappera à la découpe, surtout ne pas le bouder. On peut arroser sa part de tarte avec, ou revenir le chercher dans le fond du plat dans un accès assumé de gourmandise… Cette tarte accepte bien sûr toutes les variantes possibles et imaginables en fruits : pourquoi pas combiner le cherry curd à de savoureuses pêches blanches, voire même à quelques abricots mûrs à point… Laissez libre cours à votre créativité!

J’ai intérêt à me faire pardonner, au prochain pique-nique des bloggueurs, avec d’autres petites douceurs maison (et sorties de leur sac, cette fois-ci!).

Tarte aux pommes pas-parfaite-mais-délicieuse

Pour un plat à tarte de 25 cm environ

Une pâte sablée (comme vous voulez, maison… ou pas!)

Cherry curd (parfait, lui!) :

250g de cerises

2 cs de sucre roux en poudre

2 cs d’eau

1 cs de Maïzena (arrow-root dans la recette originale)

1 cs de purée d’amandes blanche

2 pommes

2 cs de sucre roux pour les pommes

QS de chocolat blanc

1. Préparer le cherry curd : Laver et dénoyauter les cerises. Les placer dans une casserole avec le sucre l’eau. Laisser compoter pendant 10 mn à feu doux. Mixer. Remettre la préparation dans une casserole  avec la maïzena préalablement délayée dans un tout petit peu d’eau. Bien mélanger tout en laissant épaissir sur feu moyen pendant 5 à 10 mn. Ajouter la purée d’amande, filmer au contact et laisser refroidir. Réserver.

2. Préparer la pâte sablée selon votre recette favorite. Etaler la pâte sablée dans le moule à tarte, la piquer et faire cuire à blanc 15 minutes à 180° ou jusqu’à ce qu’elle dore légèrement. Laisser refroidir et à l’aide d’un pinceau, chablonner la pâte avec le chocolat blanc légèrement fondu (pour éviter que le cherry curd ne détrempe la pâte). Laisser refroidir.

3. Etaler le cherry curd sur la pâte à tarte chablonnée, puis déposer les pommes découpées en quartiers. Répartir environ 2 cs de sucre sur les quartiers de pommes, puis enfourner à 150° pour 20 minutes environ : les pommes doivent être légèrement dorées. Laisser refroidir et… déguster!

Share Button

3 réflexions sur “Ma version de la tarte aux pommes ou l’histoire d’une tarte aux pommes qui n’a jamais vu le soleil

  1. Moi je trouve aussi que la pâte maison est meilleure ! Mais on en trouve quand même qui font très bien l’affaire.
    Il faut savoir faire simple quand on est préssé : ça dépanne bien.
    🙂
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire