Le gâteau au chocolat et à la Guinness de Nigella Lawson

gateau_chocolat_guinness
ou le gâteau au chocolat aussi noir que ma colère… (qui a dit que la cuisine se faisait toujours de manière détendue et enjouée? La cuisine, champs des émotions, voilà plutôt comment je vois les choses)

Accepter que certaines questions resteront à jamais sans réponse.

Se rendre compte qu’on s’est vraiment, mais alors vraiment trompé.

Et puis se remettre devant les fourneaux et se dire que tout ça ne nous mettra certainement pas K.O., que la cuisine, même si elle a du mal à passer dans l’assiette en ce moment, reste un vrai espace de défoulement, de création, un terrain qui permet de respirer.

Et puis au lieu de se jeter impunément sur le chocolat ou de prendre un petit verre remonte-moral, décider d’un air satisfait qu’on les mariera tous les deux dans un gâteau dont la texture serait mousseuse, douce, et inciterait le visiteur imprudent à s’y vautrer entièrement dedans.

Mélanger les ingrédients avec une énergie sans pareille, et retrouver une odeur familière et réconfortante qui sort du four.

Ce gâteau, dont je gardais la recette depuis quelques mois déjà dans mon classeur, (parue dans le Red UK) a été une vraie libération à la réalisation. Et puis l’association bizarroïde Guinness et chocolat m’a tout de suite tapé dans l’oeil. Le cacao en poudre apporte cette coloration très noire et un goût de chocolat présent, mais qui sait aussi se faire subtil devant la bière. Je trouve que la Guinness se sent très peu, contrairement à ce que l’on pourrait penser, mais elle apporte en même temps une profondeur au chocolat, et un côté presque masculin au gâteau. La prochaine fois, j’essaierai de diminuer la dose de sucre quand même (oui, 400g, ça fait bondir!), mais ne sachant pas comment la bière allait marquer le gâteau, j’ai pour cette première version suivi la recette à la lettre. Je pense qu’on peut facilement enlever 100 à 150g de sucre selon les goûts.  J’attends  vos retours si jamais vous vous lancez dans la recette!

Assurément, une variante de gâteau au chocolat dont on aurait tort de se priver (Nigella propose par-dessus un glaçage à base de Philadelphia cream cheese et de crème double : j’ai décidé qu’on allait arrêter le compteur calorique au gâteau seul pour cette fois-ci!) .

Gâteau au chocolat et à la Guinness selon Nigella

250 ml de Guinness

250g de beurre doux

75g de cacao en poudre (type Van Houten)

400g de sucre en poudre (caster sugar)

140 ml de crème fraîche (à défaut de sour cream)

2 oeufs

1 cc d’extrait de vanille

275g de farine

2,5 cc de bicarbonate de soude

1. Préchauffer le four à 180°C. Beurrer et fariner un moule à manqué de 23 cm de diamètre.

2. Dans une casserole, mettre la Guinness et le beurre et faire fondre à feu doux. Quand le beurre est fondu, ajouter le cacao en poudre et le sucre. Mélanger.

3. Mélanger dans un saladier les oeufs et la crème puis les incorporer dans la casserole avec le reste de l’appareil. Incorporer la farine et le bicarbonate tamisés, mélanger vigoureusement.

4. Mettre le tout dans le moule et enfourner pour 45 minutes environ. Démouler et laisser refroidir.

Share Button

19 réflexions au sujet de « Le gâteau au chocolat et à la Guinness de Nigella Lawson »

  1. Coucou Stéphanie,
    Je suis peinée de te lire déçue et surtout en Colère :/ Par contre ton Gâteau me ravit les sens et j’en arrive à ressentir quelques sensations à travers ta minutieuse description : j’y vois aussi un gâteau assez « Masculin » et ça n’est pas pour me déplaire au contraire et le petit goût de Guinness m’interpelle. J’essaierai très certainement, Merci !
    A Bientôt et take care 😉

  2. Hier avec Clea nous disions que nous n’étions pas enceintes toutes les deux. Aujourd’hui c’est avec toi que je suis copine de Guiness. Que nous réserve demain ? Mystère 😉
    Quoi qu’il en soit, c’est super original dans un gâteau chocolat. Comme tout le monde ca m’intrigue beaucoup 🙂

  3. Des mélanges étonnants fleurissent sur la blogosphère en ce moment : après le chocolat/ bacon de Rosa et Cléa, voici ton chocolat/ guiness ! J’avoue que les deux titillent ma curiosité !
    Bon week end et portes toi bien 🙂

  4. Hello Stef,

    Alors, je peux te dire que la très généreuse part de gâteau que tu nous as gentiment offerte s’est prise une belle claque. Il est super bon. Non, non, pas besoin de réduire le sucre, il est top comme ça. Ok, je suis un bec sucré 😉 Et puis, Guillaume a dit : « C’est vraiment une tuerie, le gâteau de Stef ! »
    Et les calories, ça fait du bien au moral et on les perdra bien en faisant du sport !
    Je t’embrasse
    Carine

  5. Oh mais moi aussi je veux gouter! Il a l’air vraiment super bon ton gateau au chocolat et il est sacrément beau.

    Haut les coeurs ma chère belle soeur et vive la cuisine! Bisous

  6. Je suis ravie de te revoir ici avec ton écriture que j’aime toujours autant. On gateau a effectvement l’air d’une tuerie et il m’intrigue beaucoup. L’avantage des alccol dans les gateaux est que l’on a le nez, sans l’ivresse.
    Très bonne soirée à toi et garde la tête haute.

  7. Ping : Gâteau à la Guinness, glaçage au Baileys « L'Auberge du chat qui tousse

  8. Ping : A la découverte des whiskeys… ·

  9. Bonsoir, tout d’abord je tenais à vous féliciter pour vote site : excellentes recettes. Superbes photos (très alkechantes). Merci pour le partage! J’aurais une question concernant la préparation de ce fameux gateau: lorsque le beurre est fondu, retirez-vous la casserole du feu avant s’incorpore les autres ingredients ou bien vous laissez toujours sur feu doux? Merci pour votre réponse. Cordialement.

    • Bonjour Judith, je retire effectivement la casserole du feu avant de rajouter les autres ingrédients. Cordialement, Stéphanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*