Le gâteau à l’amande qui voyage de blogs en blogs et dont on ne se lasse pas

C’est un gâteau que j’ai goûté en septembre chez Pascale et dont la mémoire s’est imprimée dans mes papilles pour de bon. Rarement je n’ai refait une recette aussi souvent en si peu de temps, et j’en suis à la troisième réédition en peaufinant à chaque fois un petit paramètre pour arriver au résultat qui me plaît.

Je ne suis pas la seule à être tombée amoureuse de ce gâteau : pour la genèse de l’histoire, il faut aller voir chez Clotilde, Pascale puis Mercotte, ou Birgit, ou Anna, ou Hervé ou Requia et je dois en oublier ! Voici donc ma modeste adaptation : j’ai trouvé en magasin bio la pâte d’amandes Perl’Amande au goût de rhum-raisins (ah, il faudra un jour que je vous parle de mon anecdote avec le rhum-raisins dans mon enfance!) , parfaite pour apporter une toute petite pointe moins sage à ce gâteau et alors que je cherchais les yaourts à la grecque, je suis tombée en arrêt devant les yaourts bulgares que j’ai trouvés très appropriés pour apporter le côté crémeux avec cette touche d’acidité qu’il fallait dans la recette. Mon butin en poche, en avant pour le gâteau à l’amande ultra-fondant 3ème génération !

Gâteau à l’amande qui inspire les blogs mais pas que…

200g de beurre doux à température ambiante (pour cette version, j’ai choisi le beurre de la ferme de Viltain, excellent !)

200g de sucre de canne blond

200g de pâte d’amandes rhum-raisins (marque Perl’Amande)

4 jaunes d’oeufs

2 yaourts bulgares (il faudra bien racler les pots, sinon en prévoir un de plus)

260g de farine à levure incorporée

QS de sucre glace pour la finition

1. Préchauffer le four à 180°.

2. Dans un bol, mélanger le sucre de canne et le beurre coupé en petits dés jusqu’à l’obtention d’un mélange crémeux. Ajouter la pâte d’amandes en petits dés (l’expérience m’a prouvé que si vous procédez de cette manière, vous aurez des petits morceaux de pâte dans le résultat final à l’arrivée, ce que je trouve délicieux mais si vous préférez un résultat plus homogène, essayez de râper la pâte comme le préconise Clotilde), les jaunes d’oeufs un à un puis le yaourt en mélangeant bien à chaque fois.

2. Ajouter la farine tamisée et mélanger le tout.

3. Verser la pâte dans un moule (26 cm semble être la bonne dimension) préalablement beurré et enfourner pour 45 minutes. Comme le précise Pascale, ce gâteau se colore vite, il est donc souhaitable de le recouvrir de papier sulfurisé au bout de 30 minutes de cuisson.

4. Laisser tiédir le gâteau à la sortie du four puis démouler et laisser refroidir complètement le gâteau. Tamiser le sucre glace en guise de décoration avant de le servir.

Share Button

10 réflexions sur “Le gâteau à l’amande qui voyage de blogs en blogs et dont on ne se lasse pas

  1. et une fan de plus, il est tellement pratique pour utiliser les jaunes d’œufs et je te signale qu’il se congèle parfaitement j’en ai plein d’avance dans mon congel !!

  2. Mmmmm la pâte d’amande… Me tarde de pouvoir y gouter… et j’attends aussi avec impatience les recettes de glaces et sorbets collection printemps-été avec ta nouvelle turbine à glace 😉

  3. Pingback: Les goûters chics parisiens #2 : Un dimanche à Paris (Pierre Cluizel) ·

  4. Bonjour à toi
    je découvre ton blog et viens de m’inscrire à ta lettre…ça ne m’étonne pas que Mercotte sois passée par là…un gâteau qui utilise des jaunes d’oeufs quand on fait des macarons à tour de bras…c’est interessant!
    je vais tester très vite, et peut-être faire faire une escale à ce gâteau sur mon blog?
    A bientôt
    Alannie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire