Bibliothèque pour l’oenophile débutant #4 : Châteaux Bordeaux

Châteaux Bordeaux - Tome 1 Le Domaine

Ce que j’aime dans la littérature sur le vin, c’est qu’elle s’empare de tous les supports. Après le manga, le livre-pédagogique ou sous forme de roman-témoignage, le vin s’accapare la bande dessinée !

Châteaux Bordeaux, des éditions Glénat, offre tous les ingrédients de la saga qui devrait tenir le lecteur en haleine. Le décor est assez vite planté : au coeur du Médoc, une fratrie – deux frères et une soeur – dont le père vient de décéder et qui se déchire autour d’un domaine bordelais. Alors que les deux frères veulent vendre le domaine et se consacrer à leurs activités respectives, Alexandra Baudricourt, jeune femme aussi belle qu’impétueuse, ne l’entend pas de cette oreille, et songe à reprendre les rênes du domaine familial malgré les obstacles sur son chemin. Novice en la matière, elle va devoir tout apprendre et user de détermination et de courage pour pérenniser un domaine qui s’annonce au bord de la faillite. Et des ennemis, on devine qu’elle en aura des tas sur sa route. Des larmes, du suspense, de la trahison, de la passion, des retournements de situation : tous les ingrédients sont réunis pour nous donner envie d’attendre le prochain tome.

Ce que j’ai particulièrement aimé : d’abord, les superbes vues de Bordeaux et du Bordelais (dessins d’Espé). Ensuite, on se prend rapidement d’affection pour le personnage principal : Alexandra démarrant à partir de presque zéro dans l’univers du vin, on pressent qu’elle fera sûrement des erreurs de parcours qui la rendront encore plus touchante. Néanmoins, cette jeune femme est terriblement dans l’air de son temps, puisque elle a déjà sa petite idée sur l’approche « bio » du domaine !

Le vin est donc ici abordé de manière ludique, voire détournée, par le biais de cette saga familiale au domaine du Chêne Courbe. Chaptalisation, botrytis et petit verdot sont évoqués, mais avec parcimonie, sans que cela soit un obstacle à la narration. Une saga romancée qui se lit d’un seul trait, qui plaira donc aux femmes comme aux hommes (mais pourquoi l’héroïne est-elle aussi séduisante ? On se demande…).

On attend le deuxième tome* !

* prévu d’ici la fin de l’année

Châteaux Bordeaux, T.1 Le Domaine
Corbeyran/Espé
Editions Glénat, 12,80€

Share Button

Une réflexion sur “Bibliothèque pour l’oenophile débutant #4 : Châteaux Bordeaux

  1. Pingback: Bibliothèque de l'oenophile #7 - Les Ignorants d'Etienne Davodeau · Un Mets Dix Vins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire