Chiffon cake #3 : le gâteau des anges ou Angel’s cake

Le gâteau des anges, une part de rêve

Ca faisait un moment que je ne vous avais pas fait de chiffon cake sur ce blog. Bon, dans la famille chiffon cake cette fois-ci, je voudrais son cousin, le gâteau des anges ou Angel’s cake, très connu outre-Atlantique (Québec surtout). Sa spécificité résidant surtout dans le non-emploi des jaunes d’oeufs, autrement c’est exactement dans le même genre de moule que ses cousins qu’il faut le faire cuire afin d’avoir un développement optimal du gâteau.

Cette recette est la toute première m’ayant tapé dans l’oeil lorsque j’ai acheté mon premier numéro de Saveurs fin 2007. Avec sa couleur d’un blanc crémeux, nul doute que ce gâteau épatera les invités à table. A la dégustation, son côté mousseux sous le palais fera agrandir de surprise les yeux de plus d’un de vos convives. La version glaçage a été testée, comme dans le magazine, mais comme je n’ai jamais été une grande amatrice de la version « crème au beurre » et que je ne vois pas bien ce que cela apporte au gâteau, si ce n’est en matière esthétique,  j’avoue que je préfère m’en passer (ne craignez pas le côté « sec » du gâteau sans les jaunes, il reste tendre et moelleux, c’est surprenant).

Mon prochain chiffon cake attend déjà sa réalisation, on ne va quand même pas s’arrêter là en si bon chemin !

Gâteau des anges (quantités divisées par 2 par rapport à la recette initiale, soit pour un petit moule à chiffon cake)

Pour 4 personnes

6 blancs d’oeufs

165g de sucre (blanc, et le plus fin possible)

65g de farine T45

1 pincée de sel

1 cc d’extrait de vanille

1 demi-citron

Pour le glaçage (facultatif, mais je vous le mets quand même) :

75g de Philadephia

40g de beurre mou

33g de sucre glace

Zeste d’un demi-citron

1. Préchauffer le four à 170°C. Passer séparément au tamis la farine et le sucre. Réunir la farine, le sel et 50g de sucre. Mélanger et tamiser à nouveau, réserver le mélange.

2. Dnas une grande jatte (bol du KA pour moi), battre les blancs d’oeufs à vitesse moyenne en ajoutant peu à peu une cuillère à soupe de jus de citron. Quand les blancs sont bien fermes, ajouter le sucre restant, cuillerée par cuillerée et sans cesser de battre. Ajouter la vanille.

3. Incorporer enfin le mélange sucre-farine très progressivement et par petite quantité en soulevant la pâte à l’aide d’une spatule. Fouetter une dernière fois au batteur électrique.

4. Verser la pâte dans le moule non beurré mais tapissé dans le fond de papier sulfurisé (je m’en suis passée), enfoncer la lame d’un couteau dans la pâte pour éliminer les bulles d’air, puis lisser à la spatule. Enfourner pour 45 minutes en surveillant mais en évitant d’ouvrir la porte du four. Vérifier la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau : la lame doit ressortir propre et sèche.

5. Sortir le gâteau du four et le laisser refroidir. Le démouler en glissant une lame de couteau entre la pâte et les parois, sans oublier le tube central.

6. Préparer le glaçage : dans une petite jatte, fouetter le beurre mou, le fromage frais, le sucre glace et le zeste de citron jusqu’à obtenir une consistance crémeuse. Ajouter 1/2 cuillère à soupe de jus de citron pour l’assouplir, napper le dessus du gâteau au dernier moment.

Share Button

7 réflexions sur “Chiffon cake #3 : le gâteau des anges ou Angel’s cake

  1. j’adore le nom..! la couleur aussi…les ingrédients…bref je teste ce week end! si j’ai le temps, sinon je le mets dans ma To Do Liste 😉
    Merci!

  2. Hummmm… monsieur a déjà commandé un tiramisu pour ce week end, je note celui là pour la semaine d’après!
    Merci pour ton comm, venant de toi, je suis flattée 🙂
    Beau week end!

  3. Pingback: Glace au miel, à la fleur d’oranger et aux pignons de pin comme à Tourrettes sur Loup ·

  4. euh ça a l’air très bon mais ça ne ressemble pas a un chiffon cake la… on utilise pas du beurre pour faire un chiffon cake, ça fait trop lourd.

    • Merci pour votre message. Seul le glaçage contient du beurre dans la recette (ce qui ne me tentait d’ailleurs pas pour le côté trop lourd justement) mais le gâteau chiffon n’en contient pas, lui. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire