J’ai testé pour vous : L’Avis du Vin, le magazine digital sur le vin du Figaro

J’ai un cahier des charges bien complexe dans mon initiation au vin. Je suis particulièrement demandeuse d’information claire et précise, mais aussi pas trop compliquée et accessible. Un paradoxe bien des fois surtout, qui fait que je jongle entre mon petit cercle oenologique Jeudivin, romans, mangas, ouvrages pédagogiques, guides, conférences et bien sûr les blogs, pour essayer de me frayer un chemin dans ce monde que je trouvais un peu fermé au début.

L'Avis du Vin

Et voilà qu’arrive un site prometteur… En septembre, le Figaro va sortir un magazine digital sur le vin : l’Avis du Vin. Inutile de dire que Virginie Clève – responsable projets – , Sophie Berguin – responsable web éditorial – et leurs équipes travaillent d’arrache-pied depuis des mois pour faire de ce projet une réussite, en étroite collaboration avec Bernard Burtschy, le « Monsieur Vin » du Figaro.

Alors quand j’ai eu l’opportunité de tester la version bêta de l’Avis du Vin, j’étais trop heureuse de voir si le site allait enfin me parler de vin d’une façon plus complète et plus abordable. En clair, est-ce que ce nouveau magazine digital allait adopter un angle beaucoup plus ouvert que ce que j’avais pu voir précédemment ? Après avoir navigué un peu partout sur le site, voilà ce que j’en ai retenu :

  • L’Avis du Vin évite les clichés du genre. Et cela se traduit d’abord dans le graphisme : ni barrique, ni grappe de raisin, ni tire-bouchon… Sans trahir le site, je me suis retrouvée dans un design relativement moderne et sobre, sans connotation masculine marquée. Bref, en tant qu’amatrice féminine, je me suis sentie très à l’aise dans cet univers.
  • D’un tel site, on attend en général une partie encyclopédique fournie et solide. Pour éviter de me replonger dans les guides pour un cépage ou un mot du vin, là, je devrais avoir tout à portée de main, et c’est bien commode.
  • La dimension ludique du vin n’est cependant pas en reste : les vidéos « Un verre avec… » du Figaro ont été intégrées bien sûr, aux côtés de petits questionnaires/sondages fort sympathiques, et la possibilité de laisser des commentaires et d’interagir avec la plateforme (notamment au travers des blogs de ce que j’ai pu échanger avec Virginie et Sophie et de ce que j’ai pu apercevoir sur le site). Les outils laissent une part importante au dialogue avec l’internaute, et derrière l’écran, il est peut-être plus facile de poser des questions plutôt que devant les producteurs (ils me paraissent toujours très intimidants au premier abord). La possibilité enfin, comme sur tous les sites (mais cela manquait à ceux sur le vin je trouve), d’avoir un profil personnalisé : on est un peu comme à la maison, et ça, ça change !
  • Le côté pratique : des conseils rapidement accessibles, synthétiques, des solutions efficaces en termes d’accords mets-vins si comme moi, vous patinez toujours sur la question. Un autre point qui me faisait soupirer de découragement avant : plus besoin d’aller sur l’ami Google pour chercher où dénicher sa bouteille, des liens seront proposés vers les sites parlant de la bouteille qui vous fait très envie derrière votre écran (bon, je pense que pour les petites pépites introuvables, il faudra toujours s’appuyer sur nos cavistes fétiches ou nos adresses secrètes et heureusement d’ailleurs, il y a de la place pour tout le monde, mais je trouvais dommage que chaque bouteille s’apparente avant à la chasse aux trésors). Et la bonne surprise : enfin un agenda rassemblant les événements viti/vinicoles par région pour ne plus rien louper des belles rencontres autour du vin et aller droit à l’essentiel !
  • Une partie magazine (en général, c’est l’actualité du vin que je préfère) à la pointe sur ce qui bouge dans le monde du vin, vivante et très intéressante.

Deux petites choses toutes personnelles que j’aurais aimé retrouver dans le site (mais il n’est peut-être pas trop tard ?) :

  • Pour le rat de bibliothèque que je suis et que je reste, une courte rubrique mensuelle sur une sélection des meilleurs nouveaux livres autour du vin. C’est possible ça ?
  • Et parce que j’aime toujours découvrir de nouveaux endroits, des bonnes adresses en termes de bars à vins sur toute la France.

Je pense vraiment que l’Avis du Vin s’adressera autant aux oenophiles avertis qu’aux débutants. Il a aussi le mérite de synthétiser plusieurs contenus que je trouvais avant de façon dispersée sur la Toile. Le monde du vin semble plus ouvert, dépoussiéré, plus accueillant aussi, peut-être un brin moins élitiste et intimidant. Il donne vraiment envie d’aller plus loin et pour paraphraser Hélène Lazareff au sujet du magazine ELLE en 1945, gageons que ce magazine digital « ouvrira les appétits ». Rendez-vous en septembre !

Il en parle aussi avec enthousiasme : le billet de Bourgogne Live.

Share Button

3 réflexions sur “J’ai testé pour vous : L’Avis du Vin, le magazine digital sur le vin du Figaro

  1. Ca à l’air plutot bien mais rien de neuf sous le soleil… Ce genre de site existe deja sans la patte vieillissante du Figaro (car Burtschy ne fait plus partie de la nouvelle génération depuis longtemps) comme Intothewine.fr que je consulte souvent ou encore monvigneron.com un petit nouveau très prometteur. Il y en a d’autres tout aussi frais, dynamique… dont on ne parle pas. Dommage

  2. Pingback: La promesse de L’Avis du Vin du Figaro : ‘le vin pour tous’ | audrey-domenach

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire