Les goûters chics parisiens #6 : La Pâtisserie des Rêves (Philippe Conticini)

Tarte à la framboise - La Pâtisserie des Rêves

Rarement salon de thé ne m’avait fait autant fantasmer. Celui de la Pâtisserie des Rêves ouvert l’année dernière dans le XVIème arrondissement devenait de plus en plus présent dans mes pensées ces jours-ci (oserais-je écrire que j’ai rêvé de la pâtisserie que j’avais décidé de commander, la nuit précédent notre test ? Bon, nous y sommes, ma réputation d’incorrigible gourmande est faite…).

Un écureuil réincarné en tasse ?

Mais revenons d’abord à l’ambiance de ce salon de thé. Il faut d’abord traverser la boutique, semblable à celle de la rue du Bac, et les pâtisseries sous cloche nous plongent déjà dans un univers féérique et enchanté. De curieuses tasses à la queue d’écureuil et des théières en forme d’oiseau semblent vouloir s’inviter à la fête, et je ne peux m’empêcher de penser à Alice au Pays des Merveilles. Pascale et moi avons été à deux doigts de craquer pour la vaisselle d’ailleurs.

Un petit couloir plus tard et c’est un tout petit salon (penser à y venir entre 15h et 15h30 pour s’installer à sa guise, le salon ne prenant pas de réservations) tout blanc et épuré qui nous sert de cocon. Trois tables à l’intérieur et trois mini-tables alignées contre une banquette, deux ou trois tables sur une terrasse à l’abri des regards (fermée pour cause de temps incertain ce samedi, nous avons eu un si beau temps en juillet, n’est-ce pas ?). Le cadre intimiste réserve donc ses faveurs à une poignée de privilégiés.

Plus qu’un lieu, c’est surtout un nom et son univers que nous sommes venus chercher pour ce sixième goûter. Pour moi, Philippe Conticini fait partie de ces rares maîtres qui véhiculent autour de leurs oeuvres d’art des souvenirs d’enfance très forts (je place dans cette catégorie Patrick Roger également et Georges Larnicol que j’ai découvert récemment aussi). Aussi, ce n’est donc pas par hasard que j’ai jeté mon dévolu sur le Paris-Brest sitôt assise dans le salon de thé. Si le petit pingouin était mon gâteau favori étant petite, je peux affirmer sans ciller que le Paris-Brest était le chouchou de mon frère, et c’est avec les yeux pleins de gourmandise que j’ai vu arriver la pâtisserie en repensant à mon frère, petit, qui le dévorait.

L'objet de mon désir : Paris-Brest - Pâtisserie des Rêves

Addiction totale à la dégustation : pâte à choux pas sèche du tout, crème au praliné complètement décadente, et le clou de la dégustation qui prend par surprise, ce coeur coulant de praliné pur à l’intérieur de chaque chou. C’est démentiel, régressif à souhait, et j’ai à ce moment-là une énorme pensée pour mon petit frère à qui je souhaite maintenant faire goûter ce Paris-Brest.

Afin de varier les plaisirs, Pascale et moi avons aussi opté pour la tarte aux framboises qui inaugure ce billet, un concentré de douceur et d’harmonie. Et pour bien accompagner le tout, ce fut une infusion glacée pour Pascale (c’est un peu obsessionnel les tisanes glacées chez nous en ce moment, voir son billet ici et je risque de vous en reparler bientôt aussi). Pour moi, une sorte de smoothie tout crémeux : un mélange mangue, basilic et limonade à la rose raffiné et plein d’énergie à la fois.

Infusion fraîche à la citronnelle, cumbawa, poivre japonais et citron vert

Pour un tel moment de plaisir, comptez une quinzaine d’euros. Et je suis prête à parier que vous sortirez comme moi de ce salon de thé l’esprit et le coeur légers, un peu comme lorsque vous étiez enfant…

Pour les impressions de Pascale et ses photos, c’est ici !

Charmante composition

Salon de thé La Pâtisserie des Rêves
111 rue de Longchamp
75016 Paris
Tél : 01 47 04 00 24
Ouvert du mardi au vendredi de 14h à 19h
Et le samedi et dimanche de 12h à 19h
 

Un semestre déjà de goûters chics dans la capitale et Pascale et moi sommes ravies de cette aventure initiée en février dernier. Pour les adresses précédemment testées, voici un rappel de nos escales :

Février et le Chocolate Bar de Jean-Paul Hévin

Mars et Un Dimanche à Paris

Avril et le Plongeoir d’Hermès

Mai et le Dali au Meurice

Juin et Toraya

Share Button

5 réflexions au sujet de « Les goûters chics parisiens #6 : La Pâtisserie des Rêves (Philippe Conticini) »

  1. Bon ben même remarque que chez Pascale : C’est un rendez-vous que j’attends à chaque fois avec une impatience gourmande : votre petite virée dans les salons de thé de la capitale ! J’aime le retrouver mais ce que je préfère par-dessus tout, ce sont les 2 regards et les 2 plumes sur un même événement! Chacune de vous fait passer l’émotion à sa manière et nous transmet son ressenti, c’est délicieusement passionnant 🙂

  2. Et moi qui essaie de faire attention, c’est tout de suite plus compliqué! Surtout que bon, j’ai une boite de chocolats Patrick Roger à moins de 5m 🙂

  3. La tarte à la framboise….c’est mon pêché mignon !! Celle-ci doit être fantastique.
    C’est l’heure du repas… Ca me donne faaiiiiiiiim !!
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*