Aller-retour entre Paris et Chouzé-sur-Loire : deux rencontres pour mieux découvrir Laurent Herlin et ses vins

Chez Laurent Herlin à Chouzé-sur-Loire

Le parcours de Laurent Herlin, ingénieur reconverti vigneron, n’en finit pas de me passionner. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, mon amour pour son Cintré a commencé après la lecture d’un billet de Marise. Après avoir dégusté la bouteille en question, ce fut le coup de foudre confirmé pour ce rosé.

Dégustation des vins de Laurent Herlin en juin dernier, chez Pascale

Laurent nous a fait alors l’immense honneur de venir nous présenter sa gamme de vins à Paris, rien que pour nous, et Pascale nous a très chaleureusement reçus pour cette belle dégustation. L’occasion de découvrir l’Intégrale, le Tsoin-Tsoin et d’autres belles bouteilles, dont Eva parle ici. Un moment d’échange rare.

Et puis cet été, nous avons voulu aller lui rendre visite, puisqu’il était venu nous voir, lui. Visite donc à Laurent Herlin et sa femme, à Chouzé-sur-Loire, pour comprendre où naissaient ses vins, et où cette reconversion avait guidé ce couple en quête de renouveau. Pour s’arrêter, le temps des Portes Ouvertes de son domaine, et lui dire qu’on continuait de penser très fort à lui depuis deux mois avec tous les jolis vins qui avaient rempli nos petites caves depuis juin.

Laurent nous accueille, toujours aussi jovial et généreux, au milieu des sculptures de sa femme.

De Cintré et de Vin de copains, il n’y en a déjà plus à déguster (et zut pour moi, et tant mieux pour Laurent !). Un vin de mon nouveau pays, que nous n’avions pas dégusté en juin, accroche tout de suite mon regard.

Laurent explique patiemment à notre petit groupe en quête d’apprentissage, comme en juin, l’élaboration de ses vins, la philosophie derrière chacun d’eux. Chaque bouteille a son histoire, son parcours. Cette profonde conviction du bio et de la biodynamie, aussi (voir l’excellente interview d’Eva ici). Cachée derrière mon appareil, je suis un peu en retrait, mais dans l’objectif, je vois toujours les mains de notre vigneron s’animer, son visage s’illuminer. On est bien, là, tous, avec Rustine et Ficelle, les fidèles chiennes qui ne sont jamais loin.

Laurent Herlin en juin, venu jusqu'à nous, à propos de son Vin de copains : "Il faut s'amuser aussi, c'est pour ça qu'on a changé de vie."

Laurent Herlin sur son domaine

Et puis les visites au domaine, c’est aussi l’occasion de voir les histoires pleines de promesses, ces nouvelles étiquettes de cuvées prochaines, celles aussi de vins qui ne sortiront finalement pas, cela arrive, les aléas de la vie de vigneron… Nous sommes émus par ces embryons de vins, ces bébés à venir. Dans les fûts, celui « qui a déjà fait sa « malo » » et dont on parle comme s’il venait de faire ses dents, et cela me fait sourire. Ouf, un bébé Cintré est en préparation pour 2011, et si tout va bien, un nouveau vin de copains, celui qu’il avait comme ça, en test de blanc, mais qui avait révélé une palette aromatique incroyable quand nous l’avions dégusté en juin, entre la pomme verte et la pâte à tarte crue, selon Eva.

Retour dans la cour et découverte du travail de la femme de Laurent, Valérie, sur la pierre de tuffeau. Des déclinaisons autour du thème de la vigne, bien sûr, des portraits de famille à jamais gravés dans la pierre, émouvants. Force du bois et de la pierre. Un Vent d’Automne autour duquel je tourne, surtout…

Vent d'Automne, Valérie Herlin

Nous partons du domaine avec encore quelques caisses dans le coffre, ravis, un peu émus aussi, et je dois confesser que j’ai beaucoup d’admiration pour sa reconversion si réussie. En attendant, je ferai encore découvrir les quelques Tsoin-Tsoin qu’il me reste à ceux qui me sont chers, en leur racontant mon incroyable rencontre avec ce jeune vigneron…

Et pour ceux qui ne connaitraient pas encore, les deux sites de Laurent Herlin :

http://www.vinotropie.fr/

http://www.laurentherlin.com/

Share Button

2 réflexions au sujet de « Aller-retour entre Paris et Chouzé-sur-Loire : deux rencontres pour mieux découvrir Laurent Herlin et ses vins »

  1. Ping : 2011/15/08 – Web Vin Hebdo, l’actu des blogs | Il est des notres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*