Confiture à la banane et au whisky Nikka

J’ai récidivé. Si vous lisez ce blog régulièrement, vous savez que je suis tombée amoureuse des whiskys Nikka il n’y a pas très longtemps. Et j’étais sûre depuis cette rencontre qu’ils pouvaient faire des merveilles en cuisine aussi. Et puis, de blog en blog, je suis tombée sur cette fabuleuse confiture aux framboises et au whisky. Quelques jours plus tard, le ELLE Décoration Afrique du Sud publiait sur son blog sa confiture clémentines-whisky, et là, je me suis vraiment dit qu’avec la confiture, on allait en découdre derrière les fourneaux.

Mon objet d’étude en l’occurrence : la banane que j’ai voulu associer au Nikka from the Barrel. Petite étude croisée entre les deux billets ci-dessus, un petit plongeon dans le livre de Christine Ferber pour savoir comment elle domptait la banane en confiture, et zou, démarrage d’une réalisation toute expérimentale.

Je suis très fière de cette confiture, au final. Le résultat fut à la hauteur de mes attentes pour une première tentative : une confiture qui n’a pas goût de whisky (ce n’est pas ce que l’on cherche à obtenir quand même !), mais où ce dernier joue comme un exhausteur de goût. Une confiture d’équilibriste, je trouve, sur le fil. Qui fera sûrement dire à votre interlocuteur, si vous lui faites goûter à l’aveugle, que ça a « goût de banane, mais pas seulement, mais je ne trouve pas ce qu’il y a d’autre. » Offerte à quelques personnes de mon entourage en tout cas, elle a beaucoup plu. Je rééditerai l’expérience avec d’autres fruits, en essayant d’augmenter un peu la dose de whisky, pour voir, au risque peut-être d’être moins consensuelle.

Confiture banane – whisky

1,250 kg de bananes, soit 5 grosses bananes, 840g de bananes épluchées

730g de sucre

1 citron jaune

1 citron vert

20 cl de whisky Nikka (Nikka from the Barrel) – un peu plus si vous aimez vraiment !

1. La veille, éplucher les bananes et les couper en très fines rondelles. Rajouter le sucre, le jus des deux citrons, et mettre au réfrigérateur 24 heures.

2. Le lendemain, porter à ébullition les fruits macérés et le sucre restant. Ecumer (10 – 15 minutes environ), puis, lorsque la confiture change de texture (plus d’écume, et des petits bouillons réguliers), mettre quelques instants la casserole hors du feu pour mixer le tout avec un mixeur plongeant (vous éviterez ainsi les projections brûlantes).

3. Remettre la confiture sur le feu pour reprendre l’ébullition, rajouter précautionneusement le whisky Nikka (en évitant les projections également) et faire bouillir 5 minutes de plus. Mettre en pots stérilisés immédiatement, retourner les pots et laisser refroidir.

Share Button

Une réflexion sur “Confiture à la banane et au whisky Nikka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire