Les goûters chics parisiens #10 : chez 1T. rue Scribe

Les premiers jours de novembre s’étirent lentement, et nous venons à peine de changer d’heure lorsque Pascale et moi nous retrouvons déjà pour notre dixième goûter chic de l’année. On ne peut pas y accéder par la rue, il faut passer par le hall de l’hôtel Scribe avant d’arriver à notre point de rendez-vous, ce qui rend l’endroit encore plus secret et charmant. Dans une quasi-torpeur automnale, je pénètre dans ce salon de thé à l’atmosphère si intimiste que je m’y sens bien de suite. Les effluves du spa tout proche et du thé s’entremêlent et invitent à la paresse.

Un petit comptoir sur la gauche avec les pâtisseries à choisir, un grand escalier en colimaçon, quelques tables ça et là mais surtout, en haut de l’escalier, une petite, toute petite mezzanine qui abrite quelques fauteuils cosys, et également de quoi lire tout en profitant de sa pause thé.

C’est de ce point de vue privilégié et que je vous recommande chaleureusement que Pascale et moi entamons notre goûter.

Le jour est déjà en train de décliner quand nous commandons nos pâtisseries, accompagnées de boissons et de deux guimauves – au chocolat ce jour-là -, dont Pascale m’avait vanté les mérites.

Les guimauves au chocolat d'Eric Barnerias, chef pâtissier de l'hôtel Scribe

Une texture moelleuse et gourmande à souhait, à inscrire dans mon top 3 des guimauves, pas très loin de celles dégustées ici avec Florence. Je retenterais bien l’expérience avec d’autres parfums !

Nous rentrons ensuite dans le vif du sujet : tarte au citron et son crémeux au yuzu, d’une belle élégance (peut-être que je ne suis pas très partiale non plus, parce que le yuzu et moi, c’est une grande histoire d’amour !).

Et enfin ce dôme au caramel au beurre salé, qui cache en son sein un coeur de caramel coulant, le tout sur un sablé breton. Caramel au beurre salé plutôt corsé, mais cette salinité n’est pas déplaisante du tout, bien au contraire, après le repas de famille que je viens de faire.

Mais la vraie révélation pour moi se situe ailleurs, c’est la jolie porcelaine que l’on m’apporte à table, un zhong, qui renferme le plus délicieux des breuvages, le yuzu-cha.

Divin yuzu-cha

De ce que j’ai pu lire ensuite sur Internet par la suite, le yuzu-cha est une boisson obtenue à base de yuzu donc, mais à la consistance proche de la marmelade. Le principe : on verse l’eau chaude à volonté dans le zhong (pas du tout utilisé donc comme dans le lien vu ici qui a l’air d’être l’usage traditionnel), les écorces de yuzu façon marmelade infusent et donnent leur pleine puissance à la boisson. Tonique et réconfortant à la fois, ce yuzu-cha est divin, voire même revitalisant en ces premières nuits fraîches d’automne. Plus question de torpeur, je me sens rassérénée, et je sais que je reviendrai dans ce merveilleux endroit pour le savourer encore.

Quelques minutes s’égrènent encore devant nous : bien installées sur la mezzanine, nous contemplons encore la vue du salon. Il fait bon vivre au 1T. rue Scribe, et c’est encore un magnifique endroit, en plein coeur de Paris, que nous avons le bonheur de rajouter à notre liste (j’en connais d’ailleurs une autre aussi qui est très attachée au lieu !). Comptez une quinzaine d’euros pour la formule pâtisserie et boisson.

Et c’est sous le regard complice et mystérieux de cette jeune femme asiatique dans son cadre que je repars à la nuit tombée, prête à affronter de nouveau les frimas de la saison ! Pour lire les impressions de Pascale, je vous invite à consulter son billet.

1 T rue Scribe
1 rue Scribe
75009 Paris
Tél : 01 44 71 24 03
Métro Opéra
Share Button

4 réflexions sur “Les goûters chics parisiens #10 : chez 1T. rue Scribe

  1. ah, vivement le numéro 11, ça va être dur d’arrêter au bout de 12. Je n’avais pas remarqué ce superbe tableau. Comme quoi, c’est bien d’avoir deux paires d’yeux.

  2. Personnellement, je goûterais bien ce yuzu cha…le yuzu et moi, c’est aussi une histoire d’amour mais elle est souvent contrariée car je n’en trouve que lorsque je viens à Paris et lorsque j’ai le temps. pas toujours facile donc.

  3. J’adore votre série de goûters chic parisiens à toi et Pascale !! En tant qu’amatrice de thé, c’est un bonheur de découvrir vos escapades gourmandes dans ces beaux lieux. Ce yuzu-cha me fait vraiment envie :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire