Un déjeuner de soleil en Italie : raviolis de lieu jaune et pesto de pistache, une recette d’après le livre d’Edda Onorato

Je vous avais présenté Edda lors de mon dernier billet et vous avais brièvement parlé de son livre. Oh, je n’ai pas la seule à avoir été séduite : Pascale, Mercotte ou encore Mamina font partie de ces nombreuses blogueuses qui ont succombé au charme de l’écriture et des photos de notre ravissante italienne. Comment en effet ne pas sentir la chaleur, la lumière qui se dégage de ces pages ? Bourré de conseils, ce livre est un guide précieux pour qui voudrait s’initier en douceur à la cuisine italienne. Une fois n’est pas coutume, c’est une recette salée qui m’a tout de suite interpellée : les raviolis à l’espadon et au pesto de pistache, transformés malgré eux en raviolis au lieu jaune.

Vous savez déjà à quel point ma belle-soeur et moi avons adoré jouer – c’est le mot – avec nos accessoires à raviolis KitchenAid, ce fut donc l’occasion toute trouvée pour tout ressortir du placard, alors que le temps nous incitait aussi fortement à rester au chaud chez nous. Alors, allons-y gaiement et nous voilà parties pour une nouvelle session raviolis !

Pour la pâte à raviolis, nous avons fait nos paresseuses et avons tenté de travailler la pâte d’un bout à l’autre dans le bol du robot mais cela n’a pas fonctionné. Voilà ce que c’est de jouer les élèves indisciplinées et impatientes ! Totale erreur de notre part puisqu’après avoir échangé avec Edda à ce sujet, il faut quand même finir sur un plan de travail cinq à dix minutes (comme expliqué dans le livre) et prévoir un peu d’huile de coude : hé oui, les belles recettes valent bien quelques efforts parfois ! D’ailleurs, Edda m’a même promis de me montrer la prochaine fois, hé hé !

La confection des raviolis, comme la première fois, est un exercice très sympathique à réaliser à deux. Fortes de notre premier entraînement, le maniement des ustensiles à raviolis n’a plus aucun secret pour nous, mais rien ne vous empêche de les faire à la main, comme Edda l’explique de façon très claire dans son livre. Une pâte fine et régulière, une farce de poisson qui change, et un pesto « exceptionnel » dixit mon frère : voilà une recette bien vite adoptée !

Merci Edda pour tes recettes si délicieuses, ta générosité et ta disponibilité. Et bravo pour ton talent !

Et vous vous demandez encore ce que vous allez mettre sous le sapin pour votre maman/chérie/cousine/belle-mère ? Tsss…

Un déjeuner de soleil en Italie
Altal Editions, 15 €
 

Raviolis de lieu jaune et pesto de pistache, recette librement adaptée d’après « Un déjeuner de soleil en Italie »

(recette originale : ravioli di spada al pesto di pistacchi)

Pour le pesto

60g de parmesan râpé

30 feuilles de basilic

30g de pistaches décortiquées

30g d’huile d’olive

1 gousse d’ail (pas pris du nouveau ici comme préconisé dans le livre)

Gros sel, poivre noir du moulin

Pour la pâte

200g de farine

5 jaunes d’oeufs

1 CS d’huile d’olive

Pour la farce

200g de chair de lieu jaune frais

5 feuilles de persil plat

2 tranches de pain de mie

1 oeuf

Le zeste d’un citron jaune non traité, lait, sel, poivre noir

1. Préparer le pesto. Dans un mixeur, mixer par impulsions tous les ingrédients dans l’ordre. Couvrer de papier film au contact et garder au réfrigérateur.

2. Préparer la pâte. Incorporer les jaunes d’oeufs à la farine puis ajouter l’huile d’olive. La travailler jusqu’à ce qu’elle soit souple et homogène et laisser reposer au réfrigérateur une heure.

3. Préparer la farce. Tremper le pain dans 4 CS de lait pendant 10 minutes. Mixer le poisson avec le reste des ingrédients. Saler, poivrer, conserver au réfrigérateur.

4. Confectionner les raviolis (au KA, sinon, voir les précieuses astuces d’Edda dans son livre !). Prendre un tiers de pâte et l’étaler au laminoir jusqu’à l’avant-dernier cran. Insérer la bande de pâte obtenue dans l’accessoire à raviolis KA et remplir le réservoir avec un peu de pâte. Tourner la manivelle pour former et souder nos premiers raviolis puis répéter l’opération jusqu’à la fin de la bande. Procéder de la même façon avec le reste de pâte et de farce. Bien fariner les petits picots des plaques de raviolis ainsi formées pour les détacher correctement.

5. Faire cuire les raviolis dans de l’eau bouillante salée avec 1 CS d’huile d’olive, égoutter avec une écumoire après 4 minutes environ. Servir chaud avec un peu de pesto dilué dans l’eau de cuisson. Vous m’en direz des nouvelles !

Share Button

11 thoughts on “Un déjeuner de soleil en Italie : raviolis de lieu jaune et pesto de pistache, une recette d’après le livre d’Edda Onorato

  1. J’aime +++ le livre d’Edda, moi aussi. Il est chaleureux, gourmand, vivant, plein de soleil et on se croirait partie en voyage!
    Plusieurs recettes sont sans gluten, de plus, alors ça me facilite le travail d’adaptation :)
    Tes raviolis sont tout beaux, le pesto doit en effet être une sacrée gourmandise. Tu as de la chance d’avoir bientôt Edda qui te montre en direct comment faire tes raviolis! Un cadeau de Noël, ça :)
    Bises et bon dimanche!
    Flo

  2. Oui c’est chouette de cuisiner en famille (et pour les raviolis avec la machine c’est indispensable!).
    Délicieuse recette, j’espère que le père noël me déposera ce livre sous le sapin…

  3. Merci beaucoup Stéphanie pour tes mots, je suis touchée !
    Je suis ravie que vous vous soyez lancées dans cette recette que j’affectionne particulièrement et qui n’est pas la plus simple du livre, donc un grand bravo !
    Quelle chance aussi de pouvoir le faire à deux (c’est plus rigolo non ? ;-)
    Comme promis, la prochaine fois, si tu veux, on le fait ensemble.
    Bises !

  4. superbes, quelle patience. Je me souviens encore de mon AM raviolis avec Silvia. On devrait organiser une AM avec Edda et Silvia, imagine l’ambiance ensoleillée dans la cuisine.

  5. Moi les raviolis, j’en suis folle… Je tenterai volontiers cette recette.
    Je ne connaissais pas ce livre, et ton billet m’a donné envie d’en savoir plus.
    La gastronomie italienne est décidément passionnante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>