Crêpes aux deux épeautres pour des crêpes qui changent pour la Chandeleur

Crêpes aux deux épeautres

La Chandeleur dans quelques jours, déjà ! « Les Français sont très gourmands ! », me lâche dans un grand sourire notre ravissante stagiaire anglaise, à qui j’ai déjà expliqué la tradition des Rois pour janvier. Et, au contraire de la galette, je suis prise d’une folle envie de crêpes cette année, envie qui s’est déclarée bien tôt d’ailleurs, juste au lendemain de Noël…

J’ai donc trouvé mon bonheur dans le livre d’Esterelle sur le petit épeautre. Pour celui qui aime cet ingrédient, c’est un livre à s’offrir d’urgence.

Le petit épeautre - Esterelle Payany

Sa recette de crêpes aux deux épeautres tombe donc à point nommé pour cette nouvelle année : une recette qui change et qui introduit une variante à côté de l’indétrônable recette des crêpes de ma grand-mère. De temps en temps, il faut savoir aussi bousculer les traditions !

Ces crêpes ont d’ailleurs été réalisées en sa compagnie, l’occasion pour moi de m’initier à la cuisson des crêpes (on ne rigole pas, s’il-vous-plaît… Oui, bon ça y est, à 30 ans, je sais faire cuire des crêpes maintenant !) : je passerai sous silence la crise de fou rire de ma grand-mère à me voir m’énerver contre le « retournement de crêpe » (ou comment, au final, j’ai presque culotté mes doigts comme on le ferait de moules à cannelés…). Les efforts furent néanmoins payants, puisque à la dernière louche de pâte, je commençais quand même à maîtriser l’art de la crêpe fine et dorée comme je l’aime. Il faut dire que j’avais le meilleur professeur qui soit à mes côtés !

Dans l’assiette, ce fut parfait : moelleuses et peu sucrées, ces crêpes permettent les créations les plus originales dans la garniture. Je les ai souhaitées classiques cet après-midi-là mais avec une confiture de marrons ou de géranium d’ici, elles auraient tôt fait d’affoler un peu plus mes papilles.

Bravo Esterelle pour ce livre très gourmand !

Crêpes aux deux épeautres

Pour une vingtaine de crêpes

250g de farine de petit épeautre T70

2 CS de sucre de canne blond

1 pincée de sel

2 oeufs bio

280 ml de lait d’épeautre

250 ml de bière d’épeautre (pas trouvée et remplacée par de la bière classique)

1 CS d’huile (colza, noisette…)

1 CS d’eau de fleur d’oranger

1. Mélanger dans un saladier la farine, le sucre et le sel. Creuser un puits et y casser les oeufs. Verser le lait et mélanger d’un mouvement concentrique à l’aide d’une fourchette. Ajouter progressivement la bière sans cesser de tourner pour éviter les grumeaux.

2. Couvrir et laisser reposer une heure. Ajouter l’huile et l’eau de fleur d’oranger, mélanger la pâte et ajouter un peu de lait d’épeautre si elle semble trop épaisse.

3. Faire chauffer une poêle à crêpes légèrement huilée et y faire cuire les crêpes. Garnir selon votre goût !

Share Button

3 réflexions sur “Crêpes aux deux épeautres pour des crêpes qui changent pour la Chandeleur

  1. Très jolie variante avec plusieurs épeautres et plusieurs déclinaisons de ces céréales: farine, lait, bière. Bravo Estérelle, mais bravo aussi Stéf parce que tu racontes drôlement bien (once again!).
    Bonne journée… moelleuse et réconfortante comme une bonne crêpe 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire