Quiche aux orties et aux petits pois

Quiche aux orties et aux petits pois (qui ne pique même pas dis donc !)

Ca y est, l’envie de sortir des sentiers battus m’a reprise de façon très sérieuse et il se pourrait bien qu’après cet article, vous appréhendiez vos orties autrement avant de les arracher sans pitié. Parfaitement. Bon, j’avoue que l’on m’a regardé d’un drôle d’oeil quand j’ai annoncé la préparation de la quiche ci-dessus. La recette, je la tiens d’un Biba de l’année dernière qui présentait les recettes du livre de Linda Louis, L’appel gourmand de la forêt (d’ailleurs je lorgne déjà sur son dernier opus, pas vous ?).

La perspective de convertir le paria du jardin en mets de choix m’a stimulée et c’est avec entrain que je me suis attaquée à la préparation de cette quiche. Et saviez-vous que l’ortie est très riche en protéine ? Je dois néanmoins confesser que la peur de me piquer était telle que j’ai cuisiné avec des gants pendant presque toute la préparation. J’ai fait attention comme le préconisait Linda à bien cibler les feuilles au sommet de la plante, avant floraison si possible car elles sont moins amères. Je n’ai apporté que de très légères modifications à la recette initiale : j’ai remplacé le lait et la crème de soja par de la crème et du lait de vache, remplacé les cives par de la sauge (vous avez remarqué mon obsession pour la sauge en ce moment ?), et doublé les proportions de l’appareil à quiche, car j’ai été généreuse sur la dose de petits pois et d’orties que je n’ai pas vraiment pris la peine de peser (oups…).

Et alors, quel goût ça a, l’ortie, une fois cuite ? Honnêtement, j’ai trouvé que l’ortie avait un goût assez doux, qui ne ressemble à rien de ce que j’avais goûté avant. Et j’ai tellement aimé ça, que je songe même à monter une association avec Hana pour la réhabilitation de ces mauvaises herbes en cuisine (allez faire un tour sur sa recette de calzone aux orties tiens). Avec les petits pois qui restent croquants juste ce qu’il faut après cuisson, c’était une quiche tout en contraste de textures que nous avons appréciée. Et je vous jure qu’à table, tout le monde s’est resservi ! (si toutefois il vous en restait un peu pour le lendemain, cette quiche est encore meilleure réchauffée)

Alors, qu’attendez-vous pour aller chercher votre petit bouquet ?

Quiche aux orties et aux petits pois

Pour 6 à 8 personnes

100g de petits pois

100g d’orties

4 à 5 belles feuilles de sauge

6 oeufs

200 ml de lait

500 ml de crème liquide

50g de farine

Sel

1 pâte brisée (faite maison bien sûr, c’est encore mieux)

QS de comté râpé

1. Préchauffer le four à 180°C. Rincer 100g de petits pois fraîchement écossés. Laver avec des gants 100g d’orties, bien les essorer et les hacher au couteau. Rincer les feuilles de sauge et les ciseler finement.

2. Fouetter les oeufs, la crème et le lait, incorporer la farine en la tamisant et bien mélanger à nouveau. Saler (1 cc rase).

3. Abaisser la pâte brisée sur le plan de travail, foncer la pâte dans un moule beurré et fariné. Piquer le fond avec une fourchette. Disposer dessus les petits pois, les orties, et verser l’appareil aux oeufs. Parsemer de comté râpé. Enfourner pour 45 minutes.

Share Button

8 réflexions sur “Quiche aux orties et aux petits pois

  1. La voilà, la fameuse ! Tu réveilles mes envies de tester l’ortie que j’avais un peu laisser de côté… et pourtant les orties chez moi, c’est un peu comme qui dirait la ressource de base ^^

  2. Ma belle-mère est une dingue d’orties !!!! Je lui ai même offert le livre de Linda Louis à Noël et elle l’adore !! Avec du vinaigre de cidre et des orties, elle serait capable de tenir un siège !

    • Le vinaigre de cidre soigne tous les petits bobos et l’ortie recèle milles astuces pour la cuisine (et même, tiens-toi bien, que nous pouvons en faire des vêtements !! Oui, m’dame. Des sous-vêtements en ortie: moi, je dis top glamour ! Et qui plus est un glamour durable :o) )

  3. En voilà une belle façon de mettre les « simples » à l’honneur, elles nous veulent tant de bien ! Le goût des campagnes d’autrefois comme une madeleine proustienne, je me régale d’avance !

  4. Des orties j’en ai de bien belles dans mon potager: chouette cette association orties-sauge-petis pois. J’essaie sous peu et je reviens te dire!
    Alannie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


* obligatoire