Le fondant matcha-chocolat blanc selon Kaori Endo

Ce gâteau est un véritable parti pris, ce n’est donc pas une recette à faire en toute occasion. Déjà, de par la haute proportion de thé vert matcha qu’il contient – 40g – : autant dire que les non-amateurs de sa saveur herbacée et douce-amère ne trouveront certainement aucun intérêt à la recette. Ensuite, sa texture, oscillant entre le mousseux et le côté dense du fondant : à y perdre tous ses repères donc, mais qu’est-ce que je suis heureuse de l’avoir réalisé et dégusté !

Cette recette provient des fiches-recettes ELLE que je découpe de temps en temps en me jurant que « ce weekend, je le fais » : ces petits bouts de papiers finissent très souvent leur course entre deux pages de livres avant les fourneaux, en attendant des mois après d’être redécouverts. Et soudain, c’est le moment, par exemple parce qu’on vient juste de ramener 40g de thé matcha qui n’attendaient que cette occasion pour briller dans la cuisine…

C’est en plus la recette à faire s’il vous reste quelques marrons glacés de Noël : voilà le mien de chez Patrick Roger qui a fini de la plus belle façon dans cette assiette… Marron + matcha + chantilly = trio gagnant, essayez voir ! On pourrait, comme Pierre Hermé le suggérait dans un de ses livres, compléter peut-être avec un léger coulis de fruit de la passion pour la note acidulée. Sans cette note supplémentaire, ce dessert sera votre douceur hivernale du mois de janvier, qui vous fera lentement voguer vers des rives japonisantes…

Allez, ce mois de janvier, je sens que je n’ai pas fini de vous parler de l’Asie !

Fondant chocolat blanc-matcha (selon Kaori Endo)

Pour 6 personnes

100g de chocolat blanc

60 ml de lait

80g de beurre

4 jaunes d’oeufs + 3 blancs

140g de sucre semoule

30g de farine

40g de matcha

QS de marrons glacés

Pour la crème chantilly :

200 ml de crème fleurette

2 CS de sucre en poudre

1. Préchauffer le four à 160°C. Beurrer un moule à cake d’une longueur de 25 cm. Tapisser le fond et les parois de papier sulfurisé.

2. Faire fondre au bain-marie le chocolat en petits morceaux, le lait et le beurre. Mélanger. Fouetter les jaunes d’oeufs avec la moitié du sucre, ajouter la préparation au chocolat, mélanger. Incorporer la farine et le matcha tamisés.

3. Battre les blancs en neige ferme en ajoutant le restant de sucre. Incorporer délicatement à la pâte.

4. Verser la pâte dans le moule. Egaliser la surface. Poser le moule dans un plat allant au four et remplir ce dernier d’eau bouillante jusqu’à une hauteur de 3 cm. Glisser au four et laisser cuire 35 minutes. Laisser refroidir le gâteau avant de démouler.

5. Fouetter la crème en chantilly avec le sucre. Servir le gâteau en tranches, accompagné de chantilly et parsemé de brisures de marrons glacés.

Share Button

8 réflexions au sujet de « Le fondant matcha-chocolat blanc selon Kaori Endo »

  1. Ben voilà c’est ça que je trouve miraculeux dans la cuisine et la pâtisserie en particulier…hier, j’avais les molaires qui trempaient encore dans les desserts de Noël, le coeur légèrement chaviré…et là, cette recette de fondant me donne l’eau à la bouche! Tu peux y aller Steph, l’Asie, j’adore! alors ce week-end…
    Merci à toi
    Alannie

  2. Cette recette me plait : j’adore la matcha…mais peux-t’on remplacer le chocolat blanc par autre chose je ne suis pas fan…?

    • Bonjour Armelle, je dirais que le chocolat blanc est plus là pour la texture et le fondant mais on ne sent pas du tout le goût dans la recette. Malheureusement, je vois mal par quoi on pourrait le remplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*