In love with hamburgers : Paris-New York et petit burger façon Gwyneth P. !

Burger thon-gingembre carrément délicieux à la manière de Gwyneth Paltrow.

Burger thon-gingembre carrément délicieux à la manière de Gwyneth Paltrow.

Les burgers, non, je passais vraiment mon tour. Sans façon. Tous ces nouveaux spots parisiens qui fleurissaient un peu partout, oui d’accord, un jour j’irai tester. Et puis il y a eu cette pause-déjeuner par un samedi glacial qui m’a fait définitivement basculer dans le camp des burgers-addicts. J’y suis entrée avec un a priori très favorable déjà. Comprenez : quelques semaines avant, Gwyneth Paltrow, dans sa newsletter GOOP, consacrait une brève sur l’endroit. Et vous savez déjà combien j’aime son livre… Si Gwyneth a aimé l’endroit alors…

Résumons : un samedi midi, un temps à ne pas mettre un orteil dehors, et quand malheureusement on a les 10 déjà sur le trottoir, une seule idée en tête : rentrer se réchauffer et déjeuner avec de quoi tenir pour envisager la sortie de ce lieu. Direction Paris New-York donc, à la décoration vintage bien léchée et au moindre détail soigné au millimètre. Mais dans l’assiette, c’est aussi un festival : votre viande viendra de belles races bovines anciennes remises au goût du jour par David Akpamagbo (Le Ponclet). Votre fromage : si vous aimez l’affinage extra, foncez sur le vintage cheeseburger avec ce cheddar de Somerset de 18 mois. A moins que vous ne craquiez pour le Smoky Blue et son Stilton… Pour moi, c’était un goût de Californie que j’avais en tête, avec l’avocat qui a occupé tout mon champ de vision sur la carte. Le Morning California a été dégusté avec bonheur sans une once de culpabilité. Oui oui. Même pas peur.

Morning California chez Paris New-York.

Surtout ne faites pas l’impasse sur les frites fines et croustillantes servies dans la belle porcelaine Falcon : pour les têtes brûlées que nous étions ce samedi, nous avions décidé que les loaded fries ne seraient pas de trop pour combattre le froid. J’ai pour ces frites une tendresse particulière tant elles me rappellent (en version beaucoup plus chic !) ma bien-aimée et désormais lointaine poutine de Montréal. Par pitié, n’en restez pas là et poussez jusqu’au dessert pour partager, même à deux, ce cheesecake à se damner, le meilleur de Paris selon moi et je pèse mes mots. Comme tous les ingrédients sont ici sélectionnés avec soin, on ne s’étonnera donc pas que celui-là vienne de chez Rachel Moeller. M’est avis qu’il faudrait quand même que j’y fasse un tour, par là-bas

Vous vous en doutez maintenant : en sortant de là j’ai totalement validé le choix de ma cop’s Gwyneth P. Tellement enthousiaste sur le sujet d’ailleurs que le lendemain je rouvrais son livre avec bonheur pour tester l’une de ses recettes de burgers. Par rapport à la recette originale, j’ai enlevé le soja et le wasabi, remplacé l’échalote par un oignon, et comme sa sauce à base de mayonnaise végétale ne me tentait qu’à moitié, j’ai décidé de faire ma propre mayonnaise avec un peu d’huile de sésame toasté. Un autre petit bonheur que ce deuxième burger, et j’aime le champ d’inspiration très large que ces plats ouvrent. La prochaine fois, je m’attaque au cheesecake dans ma cuisine…

Burger thon-gingembre presque comme Gwyneth P.

Pour 2 personnes

Petits pains à hamburgers

2 steaks de thon germon (225g en tout)

1 cc de moutarde de Dijon

1 cc d’eau

1 cm de gingembre frais détaillé finement

2 gousses d’ail

1 oignon

1 belle poignée de roquette

QS d’huile d’arachide et d’huile d’olive

Pour la mayonnaise :

1 jaune d’oeuf

1 cc de moutarde de Dijon

QS d’huile d’olive et un peu d’huile de sésame toasté sur la fin

1. Dans le bol d’un robot, mélanger la moutarde et l’eau. Ajouter l’ail haché et le gingembre, mixer jusqu’à obtenir la consistance d’une pâte. Ajouter le thon coupé en petits morceaux, mixer par à-coups en gardant quelques morceaux dans le mélange.

2. Avec la pâte, former deux galettes et filmer. Conserver au réfrigérateur au moins une heure, le temps que les parfums infusent.

3. Dans une poêle, faire chauffer dans un peu d’huile d’olive l’oignon haché, rajouter un peu d’eau si nécessaire et laisser cuire 10-20 minutes. Réserver.

4. Monter la mayonnaise : dans un bol, mélanger le jaune d’oeuf, la moutarde et incorporer l’huile d’olive jusqu’à ce que l’émulsion prenne. Quand la mayonnaise prend, rajouter un peu d’huile de sésame.

5. Faire griller les petits pains au grill. Badigeonner les galettes de thon d’huile d’arachide et faire dorer sur les deux faces dans une poêle bien chaude. Dresser les hamburgers : tartiner les pains de mayonnaise au sésame, ajouter un peu de roquette, la galette de thon au gingembre, le confit d’oignons et terminer par un petit pain.

Paris New York
50 rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
Share Button

5 réflexions au sujet de « In love with hamburgers : Paris-New York et petit burger façon Gwyneth P. ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*