Ile flottante et son caramel de rhubarbe façon Jamie Oliver

ile_flottante_jamie_oliver

Il ne vous a sans doute pas échappé dans les kiosques la semaine dernière. Je veux parler du Jamie magazine en version française. Depuis le temps qu’on l’attendait, avec ma belle-soeur ! Avec ses 80% de contenus provenant du magazine anglais et ses 20% de nouvelles recettes, on retrouve bien l’esprit du magazine d’origine, pour mon plus grand bonheur.

jamie

Et quand je me suis arrêtée sur la recette de l’île flottante, j’ai d’abord tourné la page. Normalement, vous n’étiez pas prêts d’en voir sur ce blog : déjà parce que celle de ma mère est incontournable à la maison et que je n’aime pas me frotter à de telles institutions. La seconde raison est que ce dessert – même si ma mère le réalise à merveille, je le répète – a un côté un peu désuet pour moi. Je n’affectionne pas vraiment le caramel dans les desserts, je le trouve un chouille « barbant ». Comprenez : du sucre sur un dessert sucré, j’ai tout de suite l’impression d’être écoeurée.

Mais c’est là qu’arrive Jamie ! Jamie, lui, c’est un grand fan de la rhubarbe. Donc on se retrouve ici avec une île flottante qui cache sous sa crème anglaise de la rhubarbe rôtie au four, et qui se pare d’un caramel « rhubarbé ». (Rhu)barbante, l’île flottante ? Oh que non, justement ! La rhubarbe vient aciduler tout ça comme il faut, titille la sensation caressante de la crème anglaise (belle-soeur chérie, ta vanille de Tahaa fait toujours des merveilles !) et drape les blancs cotonneux d’un petit foulard très olé-olé, du genre « on n’est pas si innocents et gentils que ça, sous notre blanc angélique ».

ile_flottante1

Non, vraiment : faites la fête dès à présent à votre rhubarbe du jardin, du maraîcher du coin. Vos gourmands à la maison s’extasieront, je vous le dis. La preuve, entre cette recette réalisée ce matin et ce midi, les îles flottantes amoureusement préparées sont déjà au paradis des desserts…

ile_flottante

Ile flottante à la rhubarbe

Pour 4 personnes

4 oeufs

2 gousses de vanille

900 ml de lait

210g de sucre + 75g (pour la rhubarbe)

400g de rhubarbe

Le zeste et le jus d’une orange

QS d’amandes effilées

1. Réaliser la crème anglaise : séparer les blancs des jaunes. Blanchir les jaunes avec 100g de sucre. Faire chauffer 400 ml de lait avec une gousse de vanille fendue en deux et dont on aura prélevé les grains avec la pointe d’un couteau.  Verser le lait chaud sur les jaunes, fouetter vivement et remettre le tout dans la casserole à feu moyen, jusqu’à ce que la crème nappe la cuillère en bois. Réserver.

2. Préparer la rhubarbe : préchauffer le four à 180°C. Peler la rhubarbe et la couper en tronçons de 4 cm de long. Les placer dans un grand plat, les saupoudrer de 75g de sucre, zester l’orange et verser le jus sur les tronçons. Recouvrir d’une feuille d’aluminium et mettre au four pour 25 minutes. Au bout de ce temps, sortir le plat, réserver la rhubarbe (qui a dû conserver sa forme à la cuisson) d’un côté et le jus de cuisson de l’autre. Faire réduire le jus à feu moyen jusqu’à obtenir un sirop (ou un caramel).

3. Faire les blancs en neige : fouetter les 4 blancs d’oeuf restants. Ajouter les 110g de sucre : les blancs doivent être fermes et brillants. Préparer le lait pour pocher les blancs : porter à ébullition les 500 ml de lait restant avec la dernière gousse de vanille puis baisser le feu (feu moyen). A l’aide de deux cuillères à soupe, réaliser de petites quenelles avec les blancs (elles vont gonfler à la cuisson) et les pocher dans le lait (5 minutes chacune) sans y toucher. Réserver.

4. Dresser les îles flottantes : mettre dans le fond de chaque coupelle quelques tronçons de rhubarbe. Recouvrir de crème anglaise. Déposer délicatement un blanc en neige poché, parer le tout de caramel et d’amandes effilées.

Share Button

7 réflexions au sujet de « Ile flottante et son caramel de rhubarbe façon Jamie Oliver »

  1. Comme toi l’île flottante de ma maman est une telle institution que je préfère ne pas me lancer dans l’aventure. Ceci dit, une île flottante avec de la rhubarbe, ça me tente bien, même beaucoup ! Par contre petite question, le caramel de rhubarbe, tu laisses juste réduire le jus et ça se transforme en caramel ? Ou il y a une autre opération à réaliser ?

  2. A Jamie Oliver !
    Une icone ici en Angleterre (et oui j’habite en Angleterre)
    Allier rhubarbe dans l’ile flottante fallait oser, mais cela ne m’étonne pas de Jamie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*