Comme un amaretti à la noisette et au sésame noir

Amaretti_sesame_noir

Oui vous l’aurez compris en lisant le titre, en fait, cette chose ne s’appelle plus un amaretti alors… Je vous avais prévenus en réalisant les amaretti à la pistache de Linda Louis ici que je n’allais pas m’arrêter à la pâte de pistache dans mes essais… Et j’ai bien fait se rencontrer le Japon et l’Orient dans cet edam’houmous, alors si je  mariais Japon et Italie pour une fois ? Et vous ai-je déjà dit à quel point j’aime le parfum, la texture et la saveur du sésame noir ?

C’est bien simple : sa douce odeur a envahi la pièce à la cuisson, c’était un enchantement (d’ailleurs, hein, je lance un appel : si un fabricant voulait bien sortir une bougie parfum sésame noir, je suis preneuse !). Je me suis donc calée pour cette recette sur les proportions de celle de Linda, et j’avais décidé de ne faire qu’avec ce que j’avais dans mes placards. Les amandes en poudre sont devenues noisettes en poudre, accompagnées de mignonnes consoeurs en guise de cerise sur l’amaretti (j’me comprends…). Le sucre n’a plus tellement droit de cité dans mes placards (je reviendrai plus longuement sur cette expérimentation un peu plus tard) et il restait du sucre glace qui a donc intégré la recette.

Mais alors ??? Alors… ??? Un amaretti qui n’a plus d’amandes et qui en plus se trouve japonisé, ça s’appelle comment ? J’ai bien réfléchi : sésam’aretti (mais non, on t’a dit qu’il n’y avait plus d’amande !!!), sésamonoisette ou noisettosésame (pfff…), rien ne me plaisait vraiment alors j’ai décidé de faire un petit jeu… Celui qui me trouve le nom le plus original pour ces douceurs grises et moelleuses aura le droit à une livraison dans sa boîte aux lettres. Alors, vous jouez ? 🙂

amaretti_sesame_noir1

Le comme-un-amaretti à la noisette et au sésame noir qui-cherchait-son-nom

Pour une quinzaine de biscuits

200g de poudre de noisettes

140g de sucre glace

2 blancs d’oeufs (60g)

1 grosse CS de crème/purée de sésame noir

QS de sucre glace pour le dessus

QS de noisettes

1. Préchauffer le four à 160°C. Dans un bol, mélanger la poudre de noisettes et le sucre glace.

2. Dans un autre bol, allonger la crème de sésame avec les blancs d’oeufs en fouettant bien fort. Incorporer au premier bol avec une spatule (il est possible que vous finissiez les mains dans la pâte pour bien terminer le mélange).

3. Sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, façonner des billes régulières et les aplatir légèrement de la paume de la main puis enfoncer délicatement une noisette au centre de chacune. Saupoudrer de sucre glace et enfourner pour 15-20 minutes de cuisson. Laisser refroidir sur la plaque et réserver dans une boîte en fer.

Share Button

5 réflexions au sujet de « Comme un amaretti à la noisette et au sésame noir »

  1. Bonjour Stéphanie,

    Pour donner une réponse à ton jeu, même si ce n’est pas très original, pourquoi pas un « sésanois » (ne pas prononcer le « s » de fin de mot), que l’on peut lire comme une contraction de sésame/noir-noisette?

    Je n’ai jamais laissé de commentaire avant sur ton blog mais je le parcours depuis maintenant longtemps, depuis que j’y ai découvert ta recette de pain aux fleurs. Et c’est toujours un réel plaisir de lire tes nouveaux billets, notamment ceux des « goûters chics » que tu partages avec Pascale Weeks.

  2. Ca a l’air bon et ça pourrait m’aider à écouler ma purée de sésame noir (j’avais adoré version glace et version panna cotta dans des restaurants, mais quand j’ai voulu tester des muffins, j’ai trouvé ça…trop trop fort, pas bon 🙁 Faut que je remonte en selle!)
    Alors pour le nom… J’aime bien la suggestion gomaretti…Pourquoi pas Gomanoiso (je trouve ça mimi, des noiseaux 😉 ) Gomanoisetti?

    Bisous bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*