Crème renversée au café

creme_renversee_cafe1

Ils avancent, ils avancent les projets ! Et à moins de deux mois d’un déménagement (ça, c’est le projet n°1), il est temps d’ouvrir grand les placards et de regarder les provisions qu’il nous reste, les stocks inutilisés remisés au fond des tiroirs, derrière les portes, et je peux vous assurer qu’il y a de quoi faire ! En même temps, c’est un vrai défi à la créativité !

J’ai retrouvé cette pâte d’amande au café lors de mes inventaires, je l’avais achetée à l’époque pour faire une énième version du gâteau à la pâte d’amande, mais c’était sans compter cette recette alléchante de Carole publiée au printemps et que j’avais gardée dans un coin de ma tête. Et en grande fan de petites crèmes que je suis… Disons que ma version est un clin d’oeil à la sienne, j’aurais pu l’appeler « crème à la pâte d’amande version hivernale » aussi, en tout cas c’est son alter ego : à la fraîcheur printanière de la sienne, place aux habits d’hiver avec celle que je vous propose ici !

Café – caramel et pourquoi pas, ce petit quartier venu des toutes premières clémentines de la saison forment un mariage heureux que je suis heureuse d’avoir pu tester ici. L’autre heureuse surprise, c’est ce principe de crème renversée qui m’a renvoyée tout droit en enfance avec les oeufs au lait de ma grand-mère. Je détestais ce caramel qui à l’époque, pour moi, venait tout plomber dans le palais avec son goût bien trop fort par rapport aux doux oeufs au lait du ramequin, et puis je ne voyais pas l’utilité de ce liquide bien trop liquide à mes yeux. Bref, ça ne collait pas et n’a jamais collé d’ailleurs, je demandais toujours à ma chère grand-mère une version sans caramel. Et elle s’exécutait en plus ! (petit tyran que j’étais !) Heureusement les goûts évoluent, et en goûtant ce caramel liquide sur la crème plus dense, j’ai directement activé les ressorts de la bibliothèque olfactive et gustative de l’enfant que j’étais, synonyme de jours très heureux. Quelle émotion douce à l’entrée de l’automne !

Crème renversée au café (d’après une recette originale de Carole d’Alter Gusto)

5 ramequins chez moi, 6 chez Carole, tout dépendra de la taille de vos contenants

2 oeufs + 1 jaune

150g de pâte d’amande au café (marque Perl’Amande)

40 cl de lait

QS de vanille en poudre

80g de sucre roux

25g d’eau

1. Préchauffer le four à 140°C. Mettre la pâte d’amande en petits morceaux dans une casserole avec le lait et la vanille. Faire tiédir le tout et laisser infuser au moins 30 minutes.

2. Pendant ce temps, préparer le caramel en mouillant le sucre avec l’eau et laisser blondir jusqu’à la coloration du caramel souhaité. Verser sur-le-champ dans chacun des ramequins un fond de caramel et les placer dans un grand plat en le remplissant d’eau chaude une fois les ramequins disposés à l’intérieur (l’eau doit arriver au 3/4 des ramequins à peu près).

3. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant le lait infusé au café (il ne doit rester aucun morceau de pâte d’amande) puis ajouter les oeufs et le jaune et redonner un coup de mixeur. Verser le tout dans les ramequins sur le fond de caramel.

4. Enfourner pour 40 minutes, puis sortir les ramequins, les laisser refroidir puis réserver au réfrigérateur toute la nuit. Il est donc temps de s’y mettre maintenant, pour avoir un dessert du dimanche qui change !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*