Poires au vin, douceur d’avant Noël

poire_au_vin

Un classique auquel je ne m’étais jamais frotté, c’est désormais chose faite ! Je me rappelle avoir échangé à ce sujet avec une collègue, il y a déjà quelques années. C’est lorsque je m’amusais à récolter les recettes qu’elles voulaient bien me confier : j’avais hérité d’une pastilla au pigeon, de rouleaux de printemps, d’un tiramisu framboises… Et Johanna m’avait écrit un mail pour me parler des poires au vin de sa maman. Mail sur lequel je suis retombée la semaine dernière… Bon sang mais c’est bien sûr ! Et ces poires au vin étaient aussi le prétexte idéal pour m’offrir ces jolies coupes repérées chez Zara Home. Je les trouve parfaites dans leur forme pour accueillir les formes rebondies des poires, non ?

Pour la recette, peu d’ingrédients, mais choisis avec soin : Continuer la lecture

Mont-Blanc au yuzu, ou quand le Japon s’immisce dans les grands classiques pâtissiers français

mont_blanc_yuzu

On ne le dira jamais assez : les classiques de la pâtisserie française, c’est quand même un must. Le Mont-Blanc notamment, j’en suis fan (souvenez-vous… Angelina et son magnifique dôme de crème de marrons !). Mais alors là où je deviens carrément hystérique, c’est à propos de ce je-ne-sais-quoi qu’insufflent les Japonais quand ils s’emparent de nos classiques. D’ailleurs on pourrait étendre cette réflexion à toute la gastronomie française mais là n’est pas le propos du billet.

Démonstration parfaite de ce propos fut encore réalisée samedi dernier, à la Maison de la Culture du Japon à Paris. Je vous avais déjà parlé de cet endroit hautement enrichissant ici, et déjà je vous parlais de yuzu. Aaaah, ce yuzu ! Il m’a fait tellement tourner la tête ces trois dernières années que j’ai adopté un petit yuzu de Continuer la lecture

Les scones du fabuleux livre de Laurent Jeannin (Bristol)

scones_laurent_Jeannin1

Lorsque j’ai su que Laurent Jeannin sortait un livre de pâtisserie, j’ai eu aussitôt envie de l’avoir dans ma bibliothèque. Souvenez-vous : il nous avait enchantées, Pascale et moi, lors de notre goûter chic au Bristol. Ce pourrait être un énième livre de chef pâtissier que l’on stocke au rayon « beaux livres » de nos étagères, mais en plus de faire la part belle aux photos de Virginie Garnier – dont j’adore le travail – ce livre est bien plus que cela : il regroupe les pâtisseries et desserts que Laurent Jeannin sert à tous les moments de la vie du Bristol – et ce sont les chapitres du livre – : le matin, le déjeuner au 114 Faubourg, le thé au Jardin Français, la terrasse, et l’Epicure (le restaurant 3 étoiles de l’hôtel). C’est-à-dire qu’au coeur du même ouvrage, le croissant côtoie le baba au rhum, lui-même voisin du Continuer la lecture

Compote de prunes à la badiane, gelée de vanille par Philippe Conticini pour BOCO

BOCO_Conticini

Longtemps j’ai voulu vivre à Paris. Il faut quand même le reconnaître : nous avons une très jolie capitale, et la ville regroupe tout ce qui compte en matière de culture et de nouveautés. Pour la blogueuse que je suis, c’est encore mieux (ou pire, tout dépend du point de vue où on se place) : des pâtissiers qui ouvrent leurs boutiques/salons de thé/masterclass, des restaurants dont les chroniques lues ça et là nous font saliver avant même de s’y rendre, des produits fabuleux qu’on peut dénicher dans de petites adresses confidentielles… Oui, Paris me fait vibrer par son étonnante énergie et ses événements à foison.

Mais c’est en banlieue que je réside, c’est un choix, et j’aime habiter aussi loin de toute cette frénésie pour pouvoir me ressourcer. Ce qui fait aussi que, lorsque je rentre chez moi, je suis souvent frustrée de ne pas pouvoir ramener un petit goût de ces endroits parisiens à faire goûter. C’est le cas de BOCO par exemple. Le genre de restaurant bon et bio comme on les aime, qui met des Continuer la lecture