Les blogueurs culinaires et le vin #9 : Claire Pichon

La seule qui ait croisé mon chemin pour l'instant, j'espère découvrir des millésimes plus vieux un jour !

Les vacances arrivant, et suite à mes péripéties bordelaises dont il faut que je vous parle, j’ai décidé de relancer cette petite série sur les blogueurs culinaires et le vin (les huit premiers portraits sont ici), et de leur donner de nouveau la parole à propos de leurs bouteilles préférées. Encore quelques-uns de mes blogs chouchous, qui ont très gentiment accepté de lever un petit coin de voile sur cet univers. Claire, auteur de La plus petite cuisine du monde, m’a envoyé ses réponses dans la foulée, et je dois dire qu’en lisant ses lignes, j’ai eu l’impression de découvrir un peu le Saint Graal avec elle auprès d’Alain Passard et de Gaylord, à cette table de l’Arpège. Comme eux ce jour-là, j’ai été tentée de retenir mon souffle au moment où cette fameuse bouteille a été débouchée, rien qu’en lisant ces lignes… Je ne vous fais pas plus languir, il faut lire ses réponses et Lire la suite

Champagnes Inédits, Tables Insolites (CITI) : offrez-vous un dîner en ville !

Ce n’est pas faute de vouloir évoquer le champagne sur ce blog, je suis pourtant très amatrice de ce grand vin (parce que, le champagne, c’est d’abord un vin n’est-ce pas ?) mais justement, dès que l’on touche à ce domaine, je me sens souvent intimidée pour en parler.

A l’Arpège la semaine dernière pourtant, j’ai pu tester le concept CITI sur le thème des blancs de blancs (pour 99% de ces champagnes, il s’agit de champagnes 100% chardonnay – mes préférés en somme !). L’idée m’a séduite, et les surprises qui ont éclaté en bouche ce midi-là furent nombreuses. C’est sûr, il me faudra recommencer avant la fin de l’année dans un des quatre endroits ci-dessous (j’ai déjà ma petite idée du lieu…)

CITI c’est quoi ? Quatre lettres pour Champagnes Inédits, Tables Insolites, un concept porté par la très charismatique Anne-Marie Chabbert, habitée par son amour du bon champagne (et elle a bien raison !). Oenologue puis journaliste technique du vin, elle dirige aujourd’hui sa propre entreprise de communication et de conseil pour les vignerons et maisons de champagne. Encore une fabuleuse rencontre pour moi dans la catégorie des femmes du vin ! CITI donc, c’est associer la gastronomie – les mets divins – justement avec des champagnes hors des sentiers battus. Explorer ou redécouvrir leur finesse, leurs subtilités et leurs multiples facettes autour d’association mets-champagne tout en élégance et ce, tout au long du repas.

CITI s’adresse à qui ? D’abord Lire la suite

Jardins des délices, jardins des délires au Festival International des Jardins à Chaumont-sur-Loire

Si vous avez l’occasion de visiter la Loire prochainement, pour une virée du dimanche, voici l’endroit parfait pour des gastronomes amateurs de nature, et ce, jusqu’au 21 octobre. Les jardins des délices, jardins des délires de Chaumont-sur-Loire vous régaleront les yeux. Designers, parfumeurs, créateurs : 21 projets sous forme de compositions sont rassemblées dans ce magnifique lieu. Et quand Francis Kurkdjian ou Loulou de la Falaise (son jardin présenté l’année dernière a été conservé à titre posthume) se prêtent au jeu, le résultat est fascinant, voire magnétique à bien des égards. Si j’ajoute qu’en plus, cette année, Lire la suite

Velouté pulpe de potiron au basilic, cappuccino de lait, comme Alain Passard

Cela ne vous aura pas échappé : les courges sont de nouveau sur les étals, annonçant l’arrivée prochaine de l’automne et des premiers frimas. Butternuts, potimarrons et potirons avaient la part belle sur les étals du marché dimanche. Inspirée par une belle tranche de potiron, je suis rentrée à la maison avec mon trésor, en compulsant mes livres favoris.

Alain Passard est une fois de plus venu à ma rescousse : en l’associant à du basilic, j’avais l’impression que mon potiron allait garder avec lui quelques Lire la suite

Jus d’hibiscus épicé ou le vin façon Alain Passard

Jus d'hibiscus épicé - Alain Passard

Versé dans un verre à vin, on s’y laisserait presque prendre. La robe, d’un rouge dense et sombre, laisse à peine passer la lumière du jour. Le disque, d’un reflet grenat très brillant, commence à trahir le contenu. Au nez : des épices, façon vin chaud, et quelques notes d’agrumes. En bouche, l’acidulé caractéristique de l’hibiscus justement sucré, avec cette pointe d’âpreté marquée, mais nullement désagréable. On y revient parce que c’est bon et très convaincant, et tant pis si ce n’est pas du vin, ça laisse de la place pour une jolie dégustation derrière. En apéritif, surprenez vos invités, l’effet est détonnant.

C’est en plein hiver qu’avec Mercotte, nous avions dégusté le fameux jus d’hibiscus d’Alain Passard à l’Arpège. De mémoire, celui que nous avions ce soir-là était plutôt de couleur rose flashy (une couleur incroyable d’ailleurs) et pas épicé d’ailleurs, et nous nous étions resservies avec un plaisir non dissimulé. Alors quand j’ai vu dans le Régal cette recette de jus épicé, je n’ai pu résister. A servir bien frais, c’est un pur délice !

Jus d’hibiscus épicé (Alain Passard)

1 l d’eau minérale

50g de sucre semoule

3 grains de poivre noir

1 clou de girofle

1/2 bâton de cannelle

Le zeste d’1/4 de citron non traité

Le zeste d’1/4 d’orange non traitée

1/2 gousse de vanille avec les graines

60g de fleurs d’hibiscus séchées

1. Mettre tous les ingrédients dans une grande casserole et faire chauffer à feu doux. Retire du feu dès que l’eau frémit.

2. Laisser infuser pendant 2h. Filtrer et réserver le jus au réfrigérateur. Servir bien frais.