Velouté pulpe de potiron au basilic, cappuccino de lait, comme Alain Passard

Cela ne vous aura pas échappé : les courges sont de nouveau sur les étals, annonçant l’arrivée prochaine de l’automne et des premiers frimas. Butternuts, potimarrons et potirons avaient la part belle sur les étals du marché dimanche. Inspirée par une belle tranche de potiron, je suis rentrée à la maison avec mon trésor, en compulsant mes livres favoris.

Alain Passard est une fois de plus venu à ma rescousse : en l’associant à du basilic, j’avais l’impression que mon potiron allait garder avec lui quelques Lire la suite

Sorbet mûre-basilic ou le premier sorbet des vacances

Sorbet mûre-basilic

Dimanche après-midi, ferme de Viltain. Les buissons de mûres se sont fait détrousser pendant le weekend, même en ce chassé-croisé sur la route. C’est mal me connaître que de penser que cela m’aurait découragée. Accroupie sous les feuilles, je ramasse patiemment mes baies noires à la taille imposante. Et, tout en cueillant, je me dis que si j’en ramasse quelques-unes, j’en ferais bien un crumble… Que si je remplis tout le bas du panier – tiens ? déjà ? -, j’en ferais peut-être une tarte, en fait… Que si je mets une deuxième couche dans le panier, il y en aura peut-être assez pour une petite confiture…? Oh, encore un peu non ? On peut pousser la cueillette un peu plus longtemps…

C’est donc avec un joli panier bien garni que je suis sortie des champs, et comme souvent femme varie, une partie de ces mûres a fini… en sorbet. Mon premier sorbet en fait, très largement inspiré des bons conseils de Flo. Des mûres oui, mais avec quoi les marier ? Pour le côté herbacé, avec du basilic, tiens. Et vous me ferez plaisir en servant ce sorbet avec juste une toute petite feuille de basilic fraîche dessus. Pour que la première cuillère ait bien ce duo de saveurs qui arrivera jusqu’à vos papilles. Vous verrez comme c’est important.

Sorbet mûre-basilic

450g de mûres

150g de sucre roux

QS de feuilles de basilic

1. Laver les mûres et les mettre à macérer avec le sucre au froid, toute une nuit.

2. Le lendemain, mixer les mûres jusqu’à la consistance désirée (on pourrait affiner la texture avec un extracteur à jus, que je n’avais pas. Néanmoins, les petits pépins de mûre donneront une certaine texture rustique au sorbet qui n’est pas dénuée de charme.)

3. Couper finement quelques feuilles de basilic. Turbiner le mélange de mûre, et au signal sonore de votre turbine (en toute fin de programme), rajouter les feuilles de basilic ciselées. Mettre quelques heures au congélateur avant dégustation pour un sorbet ayant de la tenue.