Péché de gourmandise : petit pot de crème façon Christophe Felder parfumé au thé rouge d’automne

Un de mes livres préférés reste sans aucun doute Les crèmes de Christophe. Inspirée par Pascale, j’ai décidé de délaisser mes envies de cuisiner des ingrédients insolites pour revenir à des douceurs classiques. J’avais déjà expérimenté cette version de crème à la vanille mais cela vaut vraiment le coup de tenter cette recette avec votre thé préféré. Christophe Felder parfume sa crème avec du thé Boston. Mon thé rouge d’automne (Mariage Frères), qui donnait déjà d’incroyables résultats sur des poires pochées, a parfaitement satisfait mes envies de marron glacé en donnant à la crème un parfum d’une finesse incroyable. A refaire très vite!

A propos de la photo : j’ai eu un mal fou à photographier cette crème et à avoir un rendu satisfaisant. Cette photo a été réalisée dans le cadre d’un de mes stages photo dans un contexte bien précis. Je n’étais pas satisfaite du tout du résultat mais les commentaires de mes petits camarades m’ont poussée à oser la publier… donc la voici…

Petits pots de crème au thé rouge d’automne, par Christophe Felder

Ingrédients pour 8 pots

25 cl de lait entier

25 cl de crème liquide entière

5 jaunes d’oeufs

85g de sucre semoule

20g de thé rouge d’automne (ou de votre thé préféré)

1. Préchauffer le four à 80°.

2. Verser le lait et la crème dans une casserole et porter à ébullition sur feu moyen. Lorsque le liquide bout, couper le feu, verser le thé, mélanger et laisser infuser durant 10 minutes environ.

3. Mélanger ensemble les jaunes d’oeufs et le sucre semoule dans un récipient sans blanchir. Lorsque le thé a infusé, verser le liquide, qui doit être froid, sur le mélange jaunes+sucre. Fouetter l’ensemble et filtrer au travers d’une passoire fine.

4. Avec une louche, garnir les pots de cette préparation. Les enfourner ensuite à 90° pendant une heure trente. Les crèmes doivent être prises en sortant du four. Laisser refroidir avant de déguster.

En attendant Noël : petite crème vite faite et régressive pour se replonger en enfance

Le rythme des fourneaux s’est ralenti cette semaine, en prévision de tous les ateliers-maison de cuisine qui vont commencer demain (en fait, l’atelier boulange commence même aujourd’hui!). Durant la semaine écoulée, je me suis lentement laissé dériver vers la parenthèse enchantée de Noël : des envies de petites crèmes vite fait, bien fait, comme les quatre-heures de mon enfance. Je suis allée piocher l’inspiration chez Cléa. Elle appelle cela de la nourriture-canapé, ça marche aussi!

Petites crèmes à la semoule et aux fruits rouges
(recette adaptée d’une recette de Cléa)

Pour 4-5 petits ramequins

500 ml de lait frais

40g de sucre semoule

60g de semoule de blé dur fine

1/2 gousse de vanille

QS de fruits rouges décongelés

1. Mélanger dans une casserole la semoule et le sucre, ainsi que les grains de vanille de la gousse.

2. Ajouter le lait et laisser épaissir en remuant constamment sur feu moyen.

3. Une fois que la crème commence à épaissir, verser dans des petits ramequins et parsemer de quelques fruits rouges qui vont décongeler au contact de la crème chaude.

4. Réserver au frigo et déguster devant un bon feu de cheminée, bien calé(e) dans le canapé.

Crèmes au chocolat et au tofu soyeux de Cléa

 

Quand j’ai eu en mains le ELLE de cette semaine (décidément très inspirant !) et que j’ai remarqué dans les accroches de couverture qu’il y avait un sujet sur la cuisine bio, j’espérais bien voir à l’intérieur une recette de Cléa, car c’est la seule qui a réussi à me pousser vers toutes ces bizarreries bio que je commence doucement à tester dans ma cuisine. Et là : ô bonheur ! Une pleine page consacrée à ses petites crèmes au chocolat, à base de tofu soyeux ! Et comme je suis  Lire la suite