Mes adresses gourmandes de l’été 7/8 : goûter aux navettes de Première Pression Provence (loin de Paris et de Marseille)

triporteur_PPP

Qui dit rentrée et derniers jours de l’été dit forcément ré-sis-tan-ce. Pascale avait longuement décrit la fabrication de ces navettes, j’ai donc été tentée de tester cette gourmandise. Saveur biscuitée due à l’ajout de beurre dans la recette (Pierre Hermé est passé par là !), fleur d’oranger bien présente : oui, c’est encore une gourmandise de l’été dont il faudra Continuer la lecture

Les étonnantes navettes salées de Georgiana

navettes_salees_georgiana

Ma cuisine de Marseille - Georgiana

Ma cuisine de Marseille – Georgiana

La couverture du livre de Georgiana, c’est d’abord un regard lumineux et un sourire franc. Peut-être n’avez-vous pas suivi Masterchef l’année dernière, mais Georgiana y a été une brillante candidate, pleurant beaucoup, certes, mais surtout sortant des plats hallucinants qui ont fait briller l’oeil du chef Anton dès les épreuves de la Grande Cuisine.

Georgiana a fait du chemin depuis, et vous pouvez désormais trouver son livre Ma cuisine de Marseille en librairie. De Marseille, je ne connais malheureusement que peu de choses – tout juste ai-je posé un pied dans les Calanques, il y a de cela fort longtemps…- , ce qui ne m’a jamais empêchée de m’intéresser à ce qui s’y trouve. Après un coup de foudre pour leurs navettes il y a quelques années, je souhaitais en ouvrant le livre de Georgiana y trouver une recette de navettes… Mais voilà que Georgiana nous apprend qu’elle n’aime pas la fleur d’oranger ! A la place, elle y a mis anchois et olives, une bizarrerie que j’avais donc très envie d’essayer. Et ces mini-navettes seront les vedettes de vos apéritifs, croyez-moi !

A propos de la réalisation de la recette, si vous ne trouvez pas d’anchois dessalés comme indiqué, les anchois salés passent très bien aussi, à condition d’en mettre deux ou trois seulement et de supprimer la pincée de sel de la recette. Ils seront de toute façon tempérés par le sucre glace, qui apporte de la rondeur à l’ensemble. Une cuisine pleine de saveurs et douce à la fois, un peu à l’image que je m’étais faite des plats de Georgiana devant mon écran télé.

Bon, vous ne m’en voudrez pas si je retourne en croquer une, j’entends presque les cigales. Ksss… Ksss… Ksss…

Navettes aux anchois et aux olives

Pour une vingtaine de navettes

25g de beurre mou

25g de sucre glace

25g de parmesan râpé

2,5 cl de lait

1/2 oeuf

150g de farine

2,5g de levure chimique

QS d’olives noires dénoyautées

4 ou 5 filets d’anchois dessalés (plutôt 2 ou 3 s’ils sont salés)

1 pincée de sel (à supprimer si vous avez des anchois salés)

1. Préchauffer le four à 180°.

2. Mélanger vigoureusement au fouet le beurre et le sucre glace dans un saladier. Ajouter le lait, l’oeuf, le parmesan et mélanger.

3. Tamiser la farine et la levure et l’ajouter au mélange précédent avec la pincée de sel. Mélanger.

4. Diviser l’appareil ainsi obtenu en 2. Dans la première moitié, incorporer les olives taillées grossièrement et dans l’autre, les anchois hachés.

5. Former des boudins d’environ 1,5 cm de diamètre et couper des morceaux d’environ 20g chacun. Rouler pour leur donner une forme ovale, disposer sur une plaque graissée et réserver au frigo 15 minutes.

6. Avant d’enfourner, inciser le dessus à l’aide d’un couteau pour obtenir une barquette. Enfourner pour 10 à 15 minutes.