Pain d’épeautre au miel de carottes : un pain qui sait s’imposer en toute discrétion

A quoi reconnaît-on un produit de qualité? Pour moi c’est l’ingrédient discret dans une recette, introduit en petite quantité, et qui prend toute son ampleur dans le résultat final. La touche en plus dont la saveur perdure, ce qui va donner un goût familier de « revenez-y ».

Sur mon sachet de farine d’épeautre campagne T80, j’ai lu la recette de pain que le fabricant préconisait en ajoutant du miel et de l’huile d’olive. Tiens, pourquoi pas? Avec ma recette de base, je l’ai réadaptée à ma façon. Je vous avais déjà parlé des fabuleux miels de Gwenaelle, notamment ici. J’ai redécouvert son miel de carottes dans un pain que je voulais tout simple et qui, au final, va devenir un vrai basique de ma boulange, tant je trouve… qu’il a de la classe en fin de compte. Un miel très typé (pour les amateurs uniquement!), à la belle couleur ambrée dont une seule cuillère a suffi à laisser sa marque unique, son parfum inimitable dans le pain. Une croûte bien caramélisée et crevassée comme je les aime, une mie souple et douce…

(Avez-vous remarqué cette bulle qui a gonflé sous la croûte à la cuisson? L’oeuvre de Monsieur Mouss’ mon levain maison!)

Un pain de petit-déjeuner, de quatre-heures, mais que je marierais bien avec – pourquoi pas? – un foie gras pendant les fêtes, coupé en fines tranches et toasté.

Pain d’épeautre au miel de carottes

200g de levain

400g d’eau à température ambiante

600g de farine (farine d’épeautre campagne T80)

10g de sel

1 cs d’une huile d’olive de qualité

1 cs de miel de carottes

1. Dans le bol du robot, mélanger le levain, la farine, l’huile, le miel et l’eau et
pétrir à vitesse moyenne pendant 5 minutes.

2. Laisser lever 30 minutes sous un torchon à température ambiante.

3. Verser la pâte sur le plan de travail et pétrir 5 minutes en
incorporant le sel.

4. Former le pâton, transvaser la pâte dans un saladier légèrement
fariné et laisser reposer 7-8 heures au frigo.

5. Sortir la pâte du frigo et laisser reposer une heure à
température ambiante, puis transvaser la pâte dans une cocotte en
fonte tapissée de papier sulfurisé. Au bout d’une heure, inciser le pain dans la cocotte, la refermer et
mettre dans le four froid pour une heure à 240°.

6. Ouvrir la cocotte et laisser refroidir le pain sur une grille avant de déguster.

Le miel d’acacia du Rucher de Chamarande médaille d’argent et hop! Un p’tit pain d’épices de Christophe Felder pour fêter ça!

Je suis régulièrement les aventures apicoles de ma collègue Gwénaëlle (lien dans mes favoris dans la colonne de droite), qui fait des miels absolument divins dont je me régale : acacia, mais aussi toutes fleurs, et un miel de carottes très typé à découvrir d’urgence, tout comme son miel de sarrasin. Tout récemment, son miel d’acacia a obtenu la médaille d’argent au concours de l’ADAIF (Association pour le Développement de l’Apiculture en Ile-de-France). Cela méritait bien un pain d’épices d’exception pour fêter ça!

(Gwénaëlle, si tu passes par ici, tu constateras comme j’ai déjà bien entamé le pot!)

La recette vient du ELLE à table, et comme elle est signée Christophe Felder, je me suis laissée guider en m’inspirant des variantes qu’il suggérait. Et voici mon adaptation.

Pain d’épices à l’orange façon Christophe Felder

Pour 8 personnes

200 g de marmelade d’orange
275 g de miel d’acacia
150 g de farine de blé, 25 g de farine de châtaigne
2 oeufs
10 g de levure chimique
90 g de lait
1 cc rase de sel fin
2 à 3 étoiles de badiane
2 cc de cannelle en poudre
80 g de beurre mou
1 cc de mélange pour pain d’épices

1. Préchauffer le four à 170°.

2. Faire bouillir le lait avec les étoiles de badiane et laisser infuser 10 minutes. Pendant ce temps, mixer la marmelade et faire tiédir le miel.

3. Dans un bol, mélanger au fouet la farine, la fécule, la levure chimique, la cannelle et le mélange pour pain d’épices.

4. Ajouter le miel tiédi et la marmelade d’orange.

5. Mélanger les ingrédients au fouet puis verser les oeufs, le lait infusé sans les étoiles de badiane, le sel et le beurre préalablement réduit en pommade avec l’aide d’un fouet pour obtenir une consistance crémeuse plus facile à incorporer à la préparation. Mélanger l’ensemble pour obtenir une pâte bien homogène.

6. Chemiser un moule à cake avec du papier sulfurisé. Verser la pâte (garder une cs pour le décor). Le placer au centre du four et laisser cuire une heure ou jusqu’à ce que la lame d’un couteau enfoncé à coeur ressorte sèche.

7. Pendant ce temps, découper l’orange en fines rondelles et les ébouillanter 3 minutes dans l’eau bouillante. Egoutter sur du papier absorbant et réserver. Coller les demi-rondelles sur le dessus du pain d’épices avec le restant de pâte. Remettre au four 5 minutes et laisser refroidir.

8. Démouler et badigeonner les oranges avec la marmelade réservée légèrement tiédie.